Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation Gbagbo-Affi : les lignes bougent pour Alfred Guéméné qui marque des points

Le contexte de crispation légitimait des doutes autour du succès de cette initiative dès le départ. Mais, plus d’une semaine après le début de ses manœuvres pour relever le pari de la réconciliation entre les trois principaux protagonistes de la crise ouverte qui ébranle l’ex parti présidentiel, le Front Populaire Ivoirien (FPI), Alfred Guéméné semble récolter ses premiers lauriers.

 

Cette action qu’il mène à la tête du Comité National de Réunification du FPI (CNR-FPI), il en perçoit déjà l’intérêt dans les différents camps, que ce soit dans le sillage de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo, ou encore dans le camp Affi Nguessan, duquel il faisait partie dans un passé très récent.

 

Les avancées que le CNR-FPI engrange, il nous en faisait cas ce Dimanche 10 Octobre, dans une contribution rédigée à cet effet. ‘’En tant que professionnel de l'éducation, nous avons une claire conscience des vertus inhérentes à la répétition. Comme l'eau qui tombe toute à goutte, et qui finit par percer le plus dur des rochers, une conviction mille fois ressassée, finit toujours par trouver des oreilles attentives qui la partagent à leur tour, pour qu’elle soit une réalité tangible dans le corpus social’’, indiquait-t-il d’entrée de jeu, pour planter le décor. Sur les motivations de son action de réconciliation, il rappelle : ‘’Le fait est que depuis le 9 août, date de la rupture opérée par Laurent Gbagbo, nous n'avons cessé de tirer la sonnette d'alarme. Et chaque jour que Dieu fait, nous multiplions les arguments susceptibles, à nos yeux, de ramener notre mentor, mais aussi son ancien premier ministre, à de meilleurs sentiments. Pour que chacun d'eux daigne accepter de mettre de l’eau dans son vin, et esquisser un frémissement positif dans le sens du rapprochement et de la réconciliation souhaitée par tous’’.

 

Cependant, malgré les doutes suscités par une telle initiative qui pour les extrémistes des deux camps pourrait sembler vouée à l’échec, il tient de bonnes raisons d’y croire : ‘’ Mais, heureusement, malgré les apparences de fermeture, notre ligne de défense est en train de fendre l'armure, de briser le plafond de verre’’.

 

Car, s’en réjouit-t-il, ‘’ Nous sommes de plus en plus, entendus, écoutés, compris. Et l'on ne cesse de nous appeler pour nous féliciter. Et nous encourager à persévérer sur la voie de l'union de la gauche socialiste. Qui comprend les formations politiques et leurs alliés traditionnels, les forces du travail et de la production, les organisations syndicales’’.

La mission s’annonce délicate certes, mais pour avoir été au cœur de négociations lors de crises intersyndicales, il soutient : ‘’nous avons notre petite idée, avec la modeste expertise dont nous nous honorons, en matière de négociations collectives et de gestion des conflits’’.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alfred guéméné laurent gbagbo réconciliation gbagbo-affi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires