Sign in
Download Opera News App

 

 

Me Ben Méité accuse : « C’est Gbagbo qui est allé chercher les juges de la CPI pour enquêter ici »

De nombreux Africains en générale et ivoiriens en particulier, se sont indignés de voir la Côte d’Ivoire livrer ses fils Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) pour y être jugés. Ce sujet, comme un serpent de mer, est revenu lors d’un panel sur la réconciliation nationale organisé par l’Observatoire ivoirien des droits de l’homme (OIDH), hier jeudi 7 octobre 2021 à l’hôtel Palm club à Cocody.

Interpellé à cet égard, Me Abdoulaye Ben Méité, Avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire lors du procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la CPI, a accusé l’ancien Président de la République d’avoir été le premier à impliquer cette cour de justice internationale dans les affaires ivoiriennes.

« En 2003, M. Gbagbo est allé chercher les juges de la CPI pour venir enquêter en Côte d'Ivoire. Or il y a des juges ici formés par l'État de Côte d'Ivoire avec l'argent du contribuable. Historiquement,  Gbagbo est victime de sa propre décision de solliciter la CPI. Quand Alassane Ouattara est arrivé, il n’a fait qu’entériner », a-t-il tenu a fait savoir.

Par ailleurs, le député de Kani commune et sous-préfecture à insister pour faire comprendre qu’il n’est pas l’Avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire.

« Je suis Avocat tout court. En tant qu’Avocat, à un moment donné, l'état de Côte d'Ivoire a placé son espoir dans ma science et dans mon expertise pour défendre ses intérêt à la CPI », s’est-il voulu clair.

Avant de révéler : « Quand je suis arrivé à la CPI, je suis allé saluer Laurent Gbagbo et j’ai fait les accolades à Blé Goudé »

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

alassane ouattara charles blé cpi laurent gbagbo m. gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires