Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat sur les "fake news" : Richard Adou péremptoire : "Tôt ou tard, Christ Yapi sera pris"


Le procureur de la République près le tribunal de Première Instance d’Abidjan, Richard Adou, a déclaré, le mardi 22 juin 2021, au mécanisme médias-Conseil national des Droits de l’Homme (Cndh), que "tôt ou tard, Christ Yapi sera pris".

Sans entrer dans les détails des investigations, Richard Adou a indiqué que les services de police sont à pied d’œuvre pour mettre cet activiste sous l’éteignoir.

Se prononçant sous les "fake news", le procureur a expliqué qu’il s’agit d’informations fausses délivrées dans l’intention de nuire. Le procureur de la République a relevé que les "fake news" ne sont pas une nouveauté, seulement, aujourd’hui avec l’avènement des réseaux sociaux, ces informations fausses sont d’autant plus dangereuses qu’elles vont vite et impactent beaucoup de personnes. A cet égard, il a fait savoir que les lois portant code pénal, régime juridique de la presse numérique, adoptées en 2017, et bien d’autres instruments répriment cette infraction. Non seulement celui qui donne la fausse information est poursuivi, mais celui qui la relaie est également sanctionné.

Par ailleurs, Richard Adou a invité les uns et les autres à faire preuve de responsabilité sur les réseaux sociaux. Car, dira-t-il, les enjeux sont énormes.

Sermé Lassina, représentant le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (Reprelci), et Mme Annick Diplo, représentant l’Autorité nationale pour la presse (Anp), ont insisté sur les dispositions à prendre par les professionnels des médias pour éviter le piège des informations trompeuses. En recoupant notamment les informations reçues.

Sermé Lassina, lui, a donné les recettes de Google permettant de vérifier les images.  

Namizata Sangaré, présidente du Conseil national des Droits de l’Homme, a expliqué que cette tribune sert de débats avec les médias pour évoquer certains sujets brûlants comme celui des Fake news. Elle a exprimé sa gratitude aux responsables des structures qui ont effectué le déplacement pour prendre part au débat.

Il est bon de rappeler que Christ Yapi est le célèbre avatar à l’origine de grosses révélations politiques qui se sont avérées quelquefois justes.

Marc-André Latta

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

Christ Yapi Richard Adou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires