Opera News

Opera News App

Institutions : elles sont 05 à être privées de leurs titulaires, la polémique comble le vide

DégnimaniYéo
By DégnimaniYéo | self meida writer
Published 5 days ago - 1257 views

À ce jour, la Côte d'Ivoire compte plus d'une dizaine d’institutions parmi lesquelles il faut citer le Parlement (composé de l’Assemblée Nationale et du Sénat), le Conseil Constitutionnel, la Cour Suprême, la Cour des Comptes, le Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel, le Médiateur de la République, la Commission électorale indépendante, la Chambre nationale des Rois et Chefs traditionnelle et bien d'autres. Mais depuis un moment, certains postes de Président au niveau des institutions ivoiriennes cherchent preneurs.

Ce n'est pas la grande santé au niveau des institutions ivoiriennes. Décès, démission et autres cas de maladies de certains présidents ont amené certains d'entre ces institutions à se retrouver depuis sans titulaire ou avec un Président inopérant. C'est l'exemple du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel qui n'a plus de Président depuis le décès de Charles Koffi Diby le 07 décembre 2019. La démission de Charles Kablan Duncan, une semaine après le décès de Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020 a plongé la Vice-présidence ivoirienne dans l'attente d’un nouveau Président. Ce qui tarde à venir.

Au niveau du parlement, les Présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale sont tous les deux convalescents. Cela créé un malaise évident au niveau de ce qui parait comme le congrès Ivoirien. Récemment, c’est le Premier Ministre Hamed Bakayoko qui a dû se replier en France pour des questions de santé. Une autre situation insoupçonnée qui impose qu'un intérimaire lui soit trouvé pour la continuité de l’action gouvernementale. C’est donc au total pas moins de cinq (05) institutions ivoiriennes qui sont privées à ce jour à leurs premiers responsables.

Et dans une Côte d'Ivoire qui adule le débat, cela ne passe pas inaperçu. L’écrivain ivoirien Gauz, de son vrai nom Armand Patrick Gbaka-Brédé, attaché à l'analyse satirique en fait l’écho. Une appropriation de la question qui prête le flanc à la polémique. « Pas de vice-président, président du sénat absent, celui de l’assemblée malade, PM indisposé... il faut être au minimum grand maître d’échec pour prévoir qui dirigera ce pays en cas de problème à sa tête (…) » a-t-il lancé. Un regard qui ne rencontre pas l’assentiment de tous. « Moi je propose qu'on insère dans la loi que ne peuvent prétendre à la tête des institutions de l'État que des personnes qui ne tomberont jamais malade. Et fasse Dieu que Gauz aussi ne tombe jamais malade » rétorque cet internaute. Comme lui, ce vide institutionnel n’offusque pas Aymand Traoré qui trouve que « quand on dit des institutions fortes, c'est ça. Elles fonctionnent même sans leurs hommes forts ».


Dégnimani Yéo


 https://twitter.com/JusteAKah/status/1363409176660221954?s=19

Content created and supplied by: DégnimaniYéo (via Opera News )

Tags:      

côte d'ivoire
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Une jeune mère décède deux jours après avoir été battue, son copain tente de se suicider

6 hours ago

719 🔥

Une jeune mère décède deux jours après avoir été battue, son copain tente de se suicider

Découvrez le Eunice Zunon challenge : un jeune homme parodie la photo à moitié nue de Eunice Zunon

6 hours ago

2 🔥

Découvrez le Eunice Zunon challenge : un jeune homme parodie la photo à moitié nue de Eunice Zunon

Législatives à Treichville/ L'opposition boucle la commune pour sa victoire avec Nana Fadika

6 hours ago

1395 🔥

Législatives à Treichville/ L'opposition boucle la commune pour sa victoire avec Nana Fadika

Roma Chiyaya imite Eunice Zunon et se fait huer

6 hours ago

2827 🔥

Roma Chiyaya imite Eunice Zunon et se fait huer

Côte d'Ivoire/ Législatives 2021: plus de 30 ministres ''abandonnent'' leur poste pour la campagne

6 hours ago

1252 🔥

Côte d'Ivoire/ Législatives 2021: plus de 30 ministres ''abandonnent'' leur poste pour la campagne

En pleine campagne législative, Henri Konan Bédié interpelle Ouattara

7 hours ago

390 🔥

En pleine campagne législative, Henri Konan Bédié interpelle Ouattara

Législative / M. Touré aux wê ‘’ceux qui viennent faire la campagne de division ne les écoutez pas

7 hours ago

298 🔥

Législative / M. Touré aux wê ‘’ceux qui viennent faire la campagne de division ne les écoutez pas

Lawrson Créa explique pourquoi elle a porté plainte contre Lolo Beauté et 2 autres activistes

7 hours ago

63 🔥

Lawrson Créa explique pourquoi elle a porté plainte contre Lolo Beauté et 2 autres activistes

Côte d'Ivoire : Le retour de Gbagbo pour la mi-mars est-il certain ? L'avis d'une presse étrangère

7 hours ago

114 🔥

Côte d'Ivoire : Le retour de Gbagbo pour la mi-mars est-il certain ? L'avis d'une presse étrangère

Ouégnin crie au scandale, EDS sans représentants à la CEI centrale et les CEI locales

7 hours ago

584 🔥

Ouégnin crie au scandale, EDS sans représentants à la CEI centrale et les CEI locales

COMMENTAIRES