Sign in
Download Opera News App

 

 

Legislative/Armand Konan candidat indépendant à Grand Béréby ‘’ je pars confiant’’

Candidat indépendant pour les législatives partielles à Grand Béréby, Armand Konan part confiant pour cette élection. Interview

Au terme des 7 jours de la campagne qu’est ce qu’on peut retenir ?

D’abord je voudrais dire merci à toute la population de Dogbo et Grand Béréby et sous préfecture pour le caractère assez convivial de cette campagne électorale. Je voudrais remercier l’ensemble de nos partisans, l'ensemble de notre équipe de campagne qui se sont véritablement mobilisées pour la réussite de la campagne. Ce sont des moments qui drainent assez de monde où il y a assez de logistiques en mouvement. On est tout à faire heureux de savoir qu'aucun incident ne s’est produit. Et les populations dans leur ensemble sont sorties pour nous recevoir, pour écouter le message que nous avons à passer. Et nous avons été agréablement surpris par cette mobilisation dense que nous avons pu constater partout où nous sommes passés durant ces sept jours de campagne.

⁶ C’est un sentiment de satisfaction globale que j’ai en tant que candidat et un sentiment d'assurance quant à l’issue du scrutin. Aujourd’hui avant de me mettre dans la peau du candidat en tant que habitant de grand Bereby, je suis heureux de voir l’engouement qui s’est créé dans notre cité balnéaire. Avec ce déploiement sans précédent d’autorités administratives à des hauts responsabilités et a fait de Grand Béréby durant cette semaine l’une des cités avec une forte concentration d’autorités ( Rire) et logistiques au niveau de notre région de San Pedro. Cela montre à peu près le caractère assez important de la région et du caractère important de ce scrutin là. Cela a placé notre scrutin à un haut niveau voir au niveau national. On a eu l’occasion de constater une vraie compétition et une démonstration de force de l’ensemble des candidats que nous sommes. On termine cette campagne avec l’assurance de remporter cette élection. On ne doute aucunement de cela parce que ce n’est pas cette campagne de sept jours qui nous permet d’avoir cette assurance. On a fait un travail de terrain pendant des années. On eu a communié avec nos populations depuis des années. Il y a un contrat de confiance qui nous lie. On était plutôt dans une tournée de remerciements et de fête anticipée. On demeure très rassuré quant à cette possibilité d’être le député de cette circonscription au soir du samedi 12 juin 2021.

Ne craignez vous pas les renforts des ministres au profit du candidat du Rhdp ?

Sachez que c’est un combat politique. Chacun essaie d’utiliser ses arguments. Moi la fierté que j’ai c’est que ces autorités ne seraient pas venus ici à Grand Béréby si il n’y avait pas en face un candidat qu’il juge redoutable que je suis. Parce qu’ils connaissent ma force de frappe. Ils connaissent l’attachement que la population a vis-à-vis de moi. Ils ont été sur le terrain ils ont mesuré notre implantation au niveau de la sous préfecture. Leur mobilisation intense ne changea rien l’issue du scrutin. J’avais battu leur candidat de plus de 1200 voix au premier tour en tenant compte des irrégularités qui ont jouées en ma défaveur. S’ils veulent être très réaliste le miracle ne se produit pas en politique dans un délai aussi record.  Mais comme j’entends certaines craintes des populations quant à une certaine possibilité d’action pas correcte qui pourrait être effectuée par certains candidats, je demeure serein. Vous savez la commission électorale indépendante a déployé une vraie batterie de superviseur de cette élection. Aussi il y a un grand déploiement de forces de l’ordre. Nous aussi en tant que candidat nous avons pris notre disposition pour sécuriser notre scrutin à travers la mise en place d’un gros dispositif. Je pense qu’il y a aucune raison que la vérité des urnes ne puisse triompher. On a eu l’assurance de la CEI quant aux agents de bureaux de vote qui s'adonneraient à des actions pas correctes qui pourraient entacher la crédibilité du scrutin va subir la rigueur de la loi. En tout cas les mesures nous rassurent.

 Partez vous confiants pour cette élection ?

Je pars très confiant. Même si nos adversaires même si il ne vous le diront pas, ils savent. La population en parle. Ils savent que aujourd’hui cette élection c’est la notre. Quand vous m'avez suivi vous avez vu que j’étais hyper relaxe. Je n'ai pas fait grand tapage dans la journée. Je suis passé remercier mon électorat. Je suis très serein chez moi. J’attends le samedi pour péter ma bouteille de champagne avec mes électeurs. 

Message à vos partisans afin qu’ils se mobilisent le jour du scrutin pour un meilleur taux de participation 

Effectivement lors des élections précédents du 6 mars le taux de participation a été un problème. Déjà le fait que les élections soient organisées le samedi pose problème d’autant plus que les électeurs vont le plus souvent vaquer à leurs préoccupations. La population pour la première fois n’avait pas trop perçu l’enjeu de cette élection. Aujourd’hui c’est devenu comme une espèce de revanche pour cette population acquise à notre cause.

Il y a quand même toute la logistique nos électeurs dans les zones les plus reculées seront transportés. Nous avons pris les dispositions pour que nos électeurs sortent pour aller voter.

Réalisé par Narco depuis Grand Béréby

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

armand konan grand béréby

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires