Sign in
Download Opera News App

 

 

Rencontre Ouattara-Gbagbo : le FPI-GOR a vilipendé Affi pour cette même initiative

L'information donnée par le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, hier à l'issue du conseil des ministres, est apparue comme un coup de tonnerre. Le 27 juillet prochain, la rencontre inespérée entre les deux plus grands rivaux politiques, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, aura bel et bien lieu. Pourtant, cela ne doit pas être une surprise quant on a pris quelques jours plus tôt le coup de fil qu'a passé l'ancien président à son successeur début juillet. Cette rencontre ô combien symbolique qui interviendra après une décennie d'attente, nous rappelle la posture qu'a adopté Affi N'guessan, le président du FPI, qui a sa sortie de prison a refusé la radicalisation du parti et s'est montré ouvert au dialogue avec le régime en place. Si Gbagbo parle à Ouattara que reproche les cadres dissidents du FPI à Affi ?

Juda, imposteur, traître, infiltré, les qualificatifs utilisés pour qualifier la position de Pascal Affi N'guessan étaient légions. L'ex premier ministre a trop vite eu raison, car quelques années plus tard, l'ouverture qu'il a tant souhaitée se matérialise par la rencontre entre le président Ouattara et l'ancien président Laurent Gbagbo.

Cette position réaliste du président du parti de gauche, qui a très vite compris qu'il fallait composer avec les nouvelles autorités pour pouvoir exister car la perte du pouvoir a entraîné une chute vertigineuse de l'ancien régime. Les camarades du parti ont vu en cette posture conciliante une façon d'adouber la présidence d'Alassane Ouattara. Ils ont préféré violé les textes du parti afin de bafouer la légitimité du président du parti.

Laurent Gbagbo et compagnie reviennent à la raison, dix ans plus tard, le président de la République de Côte d'Ivoire est bel et bien Alassane Ouattara, n'en déplaise à certains. C'est lui qui a facilité son retour, sans exécution de sa peine de prison au nom de la réconciliation nationale. Il a, en outre, permis le retour des exilés politiques sans compromis. Et si ils veulent réellement contribués au processus de réconciliation nationale, ils devront composer avec les nouvelles autorités. Affi N'guessan peut être fier de sa démarche politique depuis plusieurs années, car aujourd'hui Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se rencontreront à la présidence le mardi prochain.

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

alassane ouattara amadou coulibaly fpi à affi laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires