Sign in
Download Opera News App

 

 

Les gendarmes marcheurs sont arrivés ce jour à Toroguhé

Les gendarmes marcheurs à leur arrivée à Daloa- Toroguhé.

Les gendarmes élèves qui avaient commis des violences sur des populations civiles, il y a quelques jours à Adjamé gare nord sont arrivés hier mardi à Daloa, au centre-ouest de notre pays. Ces éléments de la maréchaussée sont parvenus dans cette ville aux environs de 17 heures. Immédiatement, ils ont été conduits au centre de formation de la gendarmerie de Toroguhé, village proche de la ville de Daloa où ce centre est basé depuis une vingtaine d'années. Ces éléments de la gendarmerie, comme on le sait avaient battu des populations civiles à Adjamé gare alors qu'ils bénéficiaient d'une semaine de congé familial. L'affaire ayant fait grand bruit, les autorités militaires leur ont infligé une punition, à savoir marcher en aller et retour d'Abidjan à Yamoussoukro. Finalement, ce trajet sera modifier jusqu'à Daloa en aller simple. Le retour devant se faire en véhicule de transport de troupes. Mais, malheureusement cette marche qui se voulait instructive a été entaché de la mort d'un civile à Gonaté à 42 km de Daloa. Une mort qui serait causée par l'un des instructeurs dans une bagarre avec un groupe de jeunes. Le formateur auraient utilisé son arme contre ce civil qu'il a abattu de sang froid. Les ivoiriens se demandent encore si cette punition aura eu son mérite au vu du dérapage de l'un de ceux sensés corriger " les perturbateurs". Toujours est-il qu'après quelques jours de repos et quelques instructions (enseignements théoriques) ces futures gendarmes retourneront sur leur base d'Abidjan et bénéficieront peut-être des congés pour lesquels ils avaient commis des bévues. Peut-être aussi des punitions pécuniaires celles physiques, à savoir la marche et son corollaire d'effet d'intempéries.

Kanou Francklin.

Content created and supplied by: Kanoufrancklin (via Opera News )

daloa toroguhé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires