Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali/ accords de défense : les autorités de la transition mettent les bâtons dans les roues de Paris

L' accord de défense signé en 2014 entre le Mali et la France vient d'être mis en cause par la junte. Selon Choguel Maiga, le premier ministre malien qui se prononçait récemment dans les colonnes de la presse d'état sur les clauses de cette coopération militaire, a affirmé que son pays souhaite les renégocier.

Saisi officiellement en fin d'année de 2021, le gouvernement français, pour revisiter les accords qui lient Paris et Bamako. Afin de garantir ses militaires et fluidifier les opérations des troupes de Barkane , un cadre juridique avait été signé pour 5 ans entre les deux pays dès 2014 et qui a été renouvelé l'année dernière.

Selon les clauses, l'armée française peut circuler librement sur tout le territoire malien. C'est bien cette liberté de mouvement que les autorités de la transition malienne veulent restreindre en renégociant un nouveau accord.Les deux parties jouent au chat et à la souris, Paris veut avoir le temps pour juguler cette situation intenable pour ses soldats et Bamako de son côté, ne fait plus confiance à ses partenaires français qu'il indexe comme la source de ses malheurs.

Le désamour est à son paroxysme


La contribution de FABA

Source :RFI

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires