Sign in
Download Opera News App

 

 

Bras de fer en vue Gbagbo-Ouattara, le camp Soro prévient : "Que le RHDP se calme. C'est trop tard"

Depuis la sortie d'Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP ce Lundi 12 Juillet, mettant en garde les deux anciens chefs d'état, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, qui du 10 au 11 Juillet, ont échangés à Daoukro, d'où ils ont lancé un appel au dialogue national inclusif, l'on assiste à des tirs groupés contre le pouvoir en place à Abidjan, et ce, de toutes les tendances de l'opposition politique Ivoirienne.

Dans le camp Soro, Roger Banchi, coordonnateur général de GPS en Europe, a tiré ce Mardi 13 Juillet dans un post sur son compte Twitter, ses conclusions sur l'issue du bras de fer entre l'ex chef d’état, Laurent Gbagbo, rentré triomphalement de son exil politico-judiciaire le 17 Juin dernier, et le parti au pouvoir à Abidjan.

Confiant quant à la supériorité du génie politique de l'ex détenu de la prison de Scheveningen, il prévient le régime Ouattara : "Que le RHDP se calme.C’est trop tard .Le Grand Maître Opah Koudou a déjà frappé tous les points vitaux du corps.Qu’ils aillent se coucher en silence…".

Une allusion faite aux premières déclarations de Laurent Gbagbo, qui dès son retour au bercail, en a appelé à des enquêtes de la justice internationale dans le camp de son adversaire, tout en indiquant être prêt pour poursuivre le combat.

Jusqu’à preuve du contraire, Laurent Gbagbo n'a pas officiellement encore tenu de discours politique depuis son retour. Sa prochaine sortie est très attendue après les mises en garde du camp présidentiel ce Lundi. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

camp soro henri konan bédié laurent gbagbo rhdp roger banchi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires