Sign in
Download Opera News App

 

 

Transformation des matières agricoles : Adjoumani lance un appel à propositions

Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, est plus que jamais déterminé à redorer le blason de l’agriculture ivoirienne.

Quelques jours après avoir reçu un prix spécial (10 avril dernier), par la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), pour la mise en œuvre d’un projet de la première Bourse des Matières Premières Agricoles (Bmpa), le nouveau ministre d’Etat, s’est senti revigoré.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kouassi Kobenan Adjoumani, a, ce mercredi 21 avril 2021, lancé, un appel à projet à la faveur des propositions sur la transformation des matières premières agricoles.

Cette annonce, il faut le dire, est une main que le gouvernement ivoirien, tend à la population. Et ce, afin que chaque citoyen mette en avant son savoir-faire et ses connaissances pratiques dans le secteur agricole.

C’est sur son compte Twitter que le Porte-parole du RHDP, a rendu public cette annonce. Ci-dessous, nous vous proposons l’intégralité de son message.

"L'agriculture a toujours été l'un des piliers essentiels de notre économie. Et depuis l'accession du Président Alassane Ouattara au pouvoir, d'énormes progrès ont été faits dans tous les domaines et en particulier dans cet important secteur. De nombreux acquis ont été consolidés. Par ailleurs, beaucoup reste encore à faire, notamment en matière de transformation de notre production et de répartition de la richesse au sein du monde rural.

En ce sens le Premier Ministre Patrick Achi nous a demandé de formuler des propositions concrètes qui nous permettront d'atteindre ces objectifs et celles-ci seront exposées lors du séminaire gouvernemental qui se tiendra sur 3 jours à compter d'aujourd'hui. A votre modeste niveau, faites nous également part de vos éventuelles propositions, car c'est ensemble que nous bâtirons notre Nation".

On le sait, premier producteur mondial du cacao et dans bien d'autres produits agricoles, la Côte d'Ivoire, a un besoin criant dans la réalisation et la transformation de ses propres produits. Résultat, ce sont les producteurs et autres paysans qui souffrent du fait de la mauvaise rémunération de leurs efforts. Cet appel du ministre Adjoumani, vient donc se présenter comme un autre premier pas dans la solution recherchée depuis quelques années par le gouvernement d'Alassane Ouattara.

Content created and supplied by: ToutestenNous (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires