Sign in
Download Opera News App

 

 

Révision de la liste électorale: des ONG plaident pour un processus participatif, inclusif et apaisé

Suite au lancement de l'opération de révision des listes électorales par la Commission électorale indépendante (CEI), le Groupe de Plaidoyer pour la Révision de la Liste Electorale (GPRLE) constitué d'Organisations de femmes et de droits Humains, a émis le vœu d'assister à un processus participatif, inclusif et apaisé. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie ce mercredi 23 novembre, un message poignant a été adressé aux acteurs politiques et organisations de la société civile.


Si le débat autour de la reforme de la CEI continue d'alimenter l'actualité politique ivoirienne, ces ONG, elles, sensibilisent autour d’une participation constructive à l’opération de révision de la liste électorale. «Le Groupe de plaidoyer suit avec une attention particulière le déroulement du processus dans son ensemble et salue les efforts du gouvernement et de la Commission Electorale Indépendante pour le bon déroulement de la RLE sur toute l’étendue du territoire et à l’extérieur», indique le communiqué non sans appeler « de tous ses vœux la réalisation d’un processus participatif, inclusif et apaisé.»

 

Poursuivant, Le Groupe de Plaidoyer invite «Les partis et groupements politiques à créer un consensus autour de la RLE et à encourager leurs militants à prendre une part active à l’enrôlement ; Les organisations de la société civile à amplifier le message de la CEI afin de toucher toutes les couches sociales et celles localisées dans les zones les plus reculées de la Côte d’Ivoire ; Les femmes à s’approprier ce processus et à s’inscrire massivement sur la liste électorale pour la prise en compte effective de leur voix dans les politiques publiques ;  Les Nouveaux Majeurs à se rendre dans le centre d’enrôlement le plus proche de leur résidence afin de participer à cet acte citoyen».

A en croire notre source, Le GPRLE vise à terme la production d’une liste électorale consensuelle pour des élections, transparentes, libres et équitables

 

Depuis septembre 2021, le GPRLE conduit auprès de toutes les parties prenantes aux élections en Côte d’Ivoire, un plaidoyer pour la révision annuelle de la liste électorale afin que la CEI mette à jour la liste électorale pour l’année 2021 et pour les années à venir conformément aux articles 6 et 11 de l’Ordonnance n°2020-356 du 8 avril 2020 portant modification du Code électoral.

Il est constitué d’organisations dont la dynamique pour le respect des droits humains en Côte d’Ivoire et au-delà de nos frontières, n’est plus à présenter. Ce sont notamment : CIVIS Côte d’Ivoire, Citoyens & Participation ; L’Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) ; La Fondation Sérenti ; Citoyenne Engagée pour un Leadership et la Démocratie en Côte d’Ivoire (CELDci) ; Le Réseau des Femmes pour le Droits Humains (RFDH) ; Agir pour la Démocratie la Justice et la Liberté en Côte d’Ivoire (ADJL-CI) ; Le Réseau des Educateurs aux Droits de l’Homme et au Genre (REDHG).

 

Mamadou Ouattara

Content created and supplied by: MamadouO (via Opera News )

cei

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires