Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire ‘’Charles Koffi récuse un juge’’ : la vive réaction de Claude Gohourou

Le président de l’Association des victimes des déchets toxiques et coordinateur national des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI), Claude Gohourou, se désolidarise de l’attitude de Charles Koffi qui s’oppose aux institutions de la République, à l’orée de l’audience du mercredi 23 mars 2022.

 


« Les vraies victimes des déchets toxiques ne se sentent pas concernées par l’attitude de Charles Koffi. Nous faisons confiance à la justice et aux institutions de la République », affirme, sans détour, Claude Gohourou, président de l’Association des victimes des déchets toxiques et coordinateur national des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI), joint au téléphone, ce mardi 22 mars 2022. Il regrette avec force la volonté du président du Réseau national pour la défense des droits des victimes de déchets toxiques de Côte d’Ivoire (RENADVIDET-CI), Charles Koffi, de s’en prendre aux juridictions. « Charles Koffi a passé plusieurs années à me trainer dans la boue, à s’attaquer à mon honorabilité, à ma probité. Aujourd’hui, c’est à des juges qu’il s’attaque. Pourtant, devant les mêmes juridictions, il a obtenu des décisions qui lui étaient favorables. Nous disons non à un tel comportement », souligne Claude Gohourou.

Poursuivant, il affirme qu’il sera au tribunal, demain mercredi 23 mars 2022, pour répondre façon républicaine à la convocation du juge. « Nous appelons les fraies victimes au calme », dit-il.

D’ailleurs, contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux, sa condamnation n’a jamais été définitive. C’est la raison pour laquelle, sa candidature aux élections législatives de mars 2021 a été validée par le conseil constitutionnel.

 

AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

charles koffi claude gohourou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires