Sign in
Download Opera News App

 

 

En dépit de son éviction du gouvernement, voici la nouvelle attitude qu'affiche Flindé Albert à l'égard de Ouattara

Flinde Albert récemment ministre de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur n'a pas été intégré dans le nouveau gouvernement de la troisième république de côte d'ivoire.

Cette nouvelle équipe est à son troisième jour de naissance et ce, depuis le mardi 06 avril 2021.

Albert Flinde ,en homme d'État mature , vient de faire un poste au chef de l'état dans lequel il mentionne le bon temps de collaboration au côté de celui qui avait besoin de lui hier pour l'aider dans sa tâche en temps que ministre de l'intégration Africaine et des ivoiriens de l'extérieur.

Aujourd'hui , cet exercice a pris fin mais Flinde a estimé dans cette note que son éviction ne diminuera en rien son degré d'attachement à Ouattara vu qu'en trois reprises, soit en 11 ans , il a œuvré au plus haut niveau de l'état.

Il reste désormais député RHDP de la prestigieuse Commune de Man.

Pour Flinde Albert, ce qu'il a gagné dans son interaction avec Ouattara , c'est la confiance et la fidélité. Des valeurs qu'il faut préserver jalousement .

Dans la même veine Albert Flinde dit garder à l'esprit le grand programme de développement de Ouattara.

Mieux , il s'y mettra pour défendre bec et ongles à l'hémicycle la réussite de tous les projets de loi que son parti le RHDP au pouvoir présentera devant les députés. Car dit -il en ces mots << mon engagement sera de contribuer au sein de ce parlement en tant que député, la réussite de la mise en œuvre du programme de développement solidaire de la côte d'ivoire cher au président de la République , Alassane Ouattara >>.

De ce fait, pour l'ancien ministre de l'ntegration , demeurant fidèle intransigeant pour lui le plus important , est de créer cette union autour de Ouattara en vue de s'acheminer vers une côte d'ivoire forte, solidaire et réconciliée.

Content created and supplied by: Kraemmanuel (via Opera News )

albert flinde rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires