Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : les signes de la chute du président Rock Kaboré étaient pourtant visibles depuis longtemps


Rock Marc Kaboré, à la tête du Burkina Faso depuis 2015, a été renversé lundi par des militaires putschistes qui lui ont reproché son '' incapacité '' a empêcher la descente aux enfers de son pays miné par la violence djihadiste. Et pourtant tous les signes étaient visibles.


Depuis le lundi dernier 24 janvier 2022, Rock Marc Kaboré n'est plus Président du Burkina Faso. Il a été renversé par des militaires putschistes qui lui reprochent son '' incapacité '' à gérer la situation face aux djihadistes. Quand Blaise Compaoré est renversé par une insurrection populaire en 2015 après 27 ans de pouvoir, Rock Kaboré arrive au pouvoir , il suscite grands espoirs de développement et de changement au Burkina Faso. Grosse surprise, cette même année, le pays connait les premières attaques de groupes djihadistes sur son sol. Déjà en 2016 l'hôtel Splendid et le café capuccino à Ouagadougou connaissent un attentat qui fait 30 morts. Un an après, soit en août 2017, 21 personnes meurent dans une nouvelle attaque. L'intensité, la fréquence et la zone d'intervention des attaques djihadistes sur le sol Burkinabè augmentent au fil des ans. Certaines de par leur ampleur , ont marqué les esprits. En 2018 les attaques sont devenues quasi quotidiennes.

Quand Rock Marc Kaboré est réélu en 2020, il promet faire de la lutte contre les djihadistes une priorité. Gros fossé entre ses promesses et la réalité. Le pays s'est enfoncé dans le chaos, les attaques de groupes djihadistes deviennent quasi quotidiennes, faisant des centaines de morts, des pans entiers du pays échappent à l'autorité de l'Etat et les forces de l'ordre semblent incapables d'enrayer la spirale de violences. Les attaques et les massacres dans le nord de poursuivaient, ce qui a provoqué les manifestations de colère de populations excédées par cette violence. Les manifestants dénonçaient toujours '' l'impuissance '' du pouvoir . En depit de plusieurs changements à la tête de l'armée et du gouvernement, Rock Kaboré, ancien banquier et homme réputé consensuel, n'a pas réussi à honorer sa promesse.

Deux semaines en arrière, plusieurs militaires soupçonnés de tentative de déstabilisation ont été arrêtés par les autorités du pays. Dimanche 23 janvier, des soldats de sont mutinés dans plusieurs casernes, demandant des changements à la tête de l'armée et des services de renseignements. Après une journée confuse lundi 24 janvier, les militaires annoncent finalement à la RTB avoir pris le pouvoir.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Burkina Faso Rock Kaboré Rock Marc Kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires