Sign in
Download Opera News App

 

 

Guillaume Soro previent ceux qui rient de ses malheurs : "Dieu n'a pas encore dit son dernier mot"

L'ancien président de l'assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro, vit des instants pas très reluisant.

Ce dernier, en exil depuis 2019, a été condamné à perpétuité en juin dernier pour complot", "tentative d'atteinte contre l'autorité de l'état. Il a aussi vu sa formation politique GPS, Générations et Peuples Solidaires, être dissoute par la justice ivoirienne.

Même loin de sa terre natale et croulant sous le poids d'ennuis judiciaires, Guillaume Soro ne manque point de continuer à donner des signes entre gestion des brouilles entres ses ou analyses de l'actualité politique sur ses réseaux sociaux.

Ce mercredi 6 septembre 2021, l'homme a tenu à prévenir ses nombreux détracteurs ou potentiels adversaires qui rient de ses malheurs.

Guillaume Soro :

" Ivoiriennes, Ivoiriens, chers Tous,

Il m’a été rapporté que plusieurs parmi les potentiels successeurs ou candidats à l’élection présidentielle de 2025 se réjouissent du fait que je sois en exil pour leur bonheur. Et pourtant, Dieu n’a pas encore dit son dernier mot!

Le malheur des uns, dit-on, fait le bonheur des autres. Mais, qui sait le bonheur qui se cache derrière un malheur, et qui sait le malheur qui se cache derrière un bonheur?

Le propre des esprits superficiels, c’est d’aller trop vite en besogne, confondant vitesse et précipitation. La politique est une course de fond et bien des prétentions finissent par être coiffées au poteau.

Dieu n’a pas dit son dernier mot. Qui vivra verra."

Voilà qui est bien clair et participera à donner de l'assurance aux militants et sympathisants de Guillaume Soro, l'assurance de voir leur leader sortir de cet engrenage de problèmes judiciaires et prétendre à ses ambitions politiques.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

dernier guillaume malheurs previent

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires