Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire / Corruption à la CEI : Coulibaly-Kuibiert affirme : "Je suis susceptible d’être corrompu"

Élu le lundi 30 septembre 2019 au siège de l’institution en charge des élections en Côte d’Ivoire en remplacement de l’ancien président Youssouf Bakayoko, M. Coulibaly Kuibiert Ibrahime est le nouveau président de la CEI ( Commission Électorale Indépendante) qui a veillé au bon déroulement des élections présidentielles de 2020. En effet, étant magistrat hors hiérarchie, Officier dans l’ordre national ivoirien et Officier dans l’ordre du mérite ivoirien, le patron de la CEI M. Coulibaly Kuibiert Ibrahime a depuis quelques jours entamé une tournée de sensibilisation des populations ivoiriennes en vue de la présidentielle de 2025 dans l'objectif de faire des élections un instrument de paix en côte d'ivoire. Ainsi, étant attendu par des élèves, des étudiants, des groupements politiques, et chefs traditionnels ainsi que des acteurs de la société civile dans l'enceinte du Lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro, le président de la CEI n'est pas allé avec le dos de la cuillère. Car dans les échanges touchants la question liée à la corruption de la CEI en vue de changer les résultats, M. Coulibaly-Kuibiert a affirmé sans détour :« Vous voulez que la Commission soit indépendante, mais qu'est-ce que vous faites pour que la Commission soit indépendante quand chacun veut que la Commission le proclame vainqueur d'une élection. Commencez déjà par respecter le code électoral. Donc les micmacs en réalité, c'est l'œuvre de qui ? S'il y a corrompu, c'est qu'il y a également corrupteur. C'est une responsabilité partagée... », a-t-il d'entrée de jeu signifié. Ensuite, allant plus loin, il a reconnu : « Moi je le sais, je suis un être humain, je suis corruptible, mais pas un corrompu; je suis susceptible d'être corrompu; mais alors la morale de l'homme vient du gendarme; et le gendarme c'est qui ? Voyez-vous, lorsque les Occidentaux viennent chez nous, ils font des choses qu'ils ne feraient pas chez eux. Cela parce que là-bas, la surveillance est accrue, voilà le problème. Alors si nous prenons notre bâton de pèlerin pour sillonner la Côte d’Ivoire, c’est pour que vous nous aidiez à faire notre travail par votre surveillance accrue… », a-t-il précisé. Terminant ses propos, il exhorté chacun des participants à jouer son rôle dans les élections, disant que : « Nous aurons réussi notre mission qui est celle d’organiser les élections que si et seulement si l’élection apporte la paix. Mais les élections ne peuvent apporter la paix que si chacun de nous obtient des élections comme étant sa matière ; quand le peuple ne se transforme pas en corrupteur et quand la commission ne se transforme pas en corrompue… »


Source:

Afriksoir.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

CEI Kuibiert Ibrahime M. Coulibaly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires