Sign in
Download Opera News App

 

 

Quand des “Nouchis” assimilent le retour de Gbagbo à l'amélioration de leur condition de vie

Certains “Nouchis” (personnes s'exprimant dans l'argot ivoirien) sont convaincus que le retour de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo au bercail leur permettra de pouvoir manger à leur faim. Pour d'autres, ce retour contribuera à l'amélioration de la vie des Ivoiriens. C'est le résultat d'un micro trottoir initié par le confrère en ligne, Linfodromme observé sur la toile pour la première fois, ce mercredi 2 juin 2021, sur le profil facebook de Fabrice Lago, vice-Président de l'Union des Nouvelles Générations (UNG) plus connu sous pseudonyme Steve Beko. Décryptage. 

«Si mon Papa Laurent Gbagbo doit rentrer, c'est que pipi lipi, popo lopo, papa lapa. Ça veut dire que c'est une bonne chose. Nous sommes heureux de cette nouvelle. Papa, on a besoin de toi. Tu vois, le bitume m'a rendu noir. Papa, je suis galère actuellement, si tu viens, je vais manger. S'il te plaît, rentre au pays, tous les enfants ont besoin de toi. Si tu rentres, c'est pi po pa » a déclaré Defao Côte d'Ivoire, apprenti mini car (gbaka).

« Je suis heureux, parce que si le Père est là, les enfants vont manger. Parce que depuis que le Père est parti, nous ne mangeons pas bien. Nous disons que si le Père est là, on va manger » estime Atito, apprenti mini car (gbaka).

« Quand il va venir, nous tous, on va manger. Ado (le Président Alassane Ouattara, Ndlr) même il salut l'homme de cette manière, alors que Gbagbo, il nous salue main dans la main. Pour quelle raison on l'empêcherait de rentrer dans son pays ? (...) C'est ce genre de problème, on règle rapidement et on avance » a réagi Procureur Kélè, apprenti mini car (gbaka).

Kobenan Stéphane, vendeur de friperie, pour sa part déclare : « Nous attendons la venue du Président Laurent Gbagbo parce qu'il nous met sur le droit chemin. Nous prions pour qu'il revienne. Si Gbagbo revient, tout sera ordonné dans le pays. Le jour que nous entendons que Gbagbo revient, c'est la joie » 

« Qu'il vienne s'asseoir, on va manger ensemble. Ainsi, tout sera bien. Maintenant, ce que nous voulons, c'est travailler. Nous demandons qu'ils (le gouvernement, Ndlr) se souvienne de nous. On veut manger. Qu'ils ne se partagent pas l'argent entre eux. Nous en voulons aussi » a martelé Jordan, apprenti mini car (gbaka).

« Si le Président Laurent Gbagbo vient, je serai heureux. Que le Président (Alassane Ouattara, Ndlr) accepte. C'est son frère. Qu'il aide son frère à regagner son pays. Et aussi, nous ses enfants, nous allons manger » pense Konan Yao Marius, étudiant. 

« Il va venir. On dit deux doigts, il n'y a pas de commentaires. Pourquoi je suis content ? Parce qu'au temps de Koudou (autre nom de Laurent Gbagbo, Ndlr), on ramassait l'argent. Mais maintenant, même 100FCFA, on 'e ramasse pas. Pardonnez, qu'il vienne » a demandé Junior. 

« S'il (Laurent Gbagbo, Ndlr) revient, le Président actuel va faire comment ? S'il n'est pas content, ça peut se gâter. Selon moi, ça serait mieux qu'il reste là bas.Sil revient, il peut avoir des tensions » a estimé Junior de Parais, apprenti mini car (gbaka).

« Mon Papa Gbagbo, tu as beaucoup fait pour nous ici hein. Tu es parti pour nous laisser.Ce qui est sûr, nous avons toujours besoin de toi. Quand tu es là, on mange. Ça mange partout. C'est ça la vérité » a lancé Konan Amara, apprenti mini car (gbaka).

Sacré Nouchi !

Sacré Côte d'Ivoire ! 


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires