Débat sur Rti1: Soro Mamadou tout feu tout flamme!

Le Premier ministre Amadou Gon a annoncé un plan de soutien à l’économie, pour un montant de 650 milliards de FCFA, en vue de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie du Coronavirus. C'était le mardi 31 mars 2020, au début de la crise sanitaire de la pandémie au Covid-19. Cet appui financier vise à maintenir l’activité économique, à soulager la trésorerie et à préserver les emplois.

Un fonds a été alloué au secteur privé pour un montant de 250 milliards de FCFA. Il prend en compte le renforcement du soutien aux PME pour au moins 100 milliards de FCFA et également 100 milliards de FCFA pour les entreprises du secteur informel. 

L'émission "Le Débat" du mardi 2 juin présentée par Lanciné Fofana sur la RTI1 s'est penchée sur la situation des travailleurs ivoiriens en cette période de crise sanitaire. 

Le secrétaire général de la centrale syndicale humanisme, M. Soro Mamadou, a donné du fil à retordre à ses co-débateurs. Bintou Coulibaly, directrice générale de l'emploi au ministère de l'Emploi et M. Mar Mao du patronat ivoirien. 

C'est un Soro Mamadou visiblement meurtri par la situation de chômage de certains travailleurs qui était sur le plateau. 

Il n'a pas hésité à exprimer son désaccord avec les affirmations de la représentante de l'État, et surtout le représentant du patronat ivoirien qui était gêné par ses propos"très crus" . 

M. Soro a dénoncé le fait que la centrale syndicale n'a pas été associée aux discussions de la mise en place du comité de gestion des fonds alloués aux entreprises privées. D'ou sa crainte sur la gestion transparente de ce fonds. 

S'il reconnaît que des travailleurs frappés par le chômage, en cette période de Covid-19, ont reçu un appui financier du gouvernement, il souhaiterait que les choses s'accélèrent pour ceux qui sont encore dans l'attente. 

En outre, Mamadou Soro s'est farouchement opposé au licenciement des travailleurs en cette période de crise sanitaire, avant de demander à l'État d'aider à préserver les emplois.

"On s'est rendu compte des limites de notre code. Nous devons le parfaire", a reconnu Mar Mao du patronat ivoirien, dans sa conclusion. 

Articles liés

COVID-19 : le Japon alloue 2,2 milliards de FCFA à la Côte d'Ivoire

2020-07-08 09:24:17
Poursuivre la lecture
COVID-19 : le Japon alloue 2,2 milliards de FCFA à la Côte d'Ivoire

Communiqué du président Allassane Ouattara suite au décès d'Amadou Gon Coulibaly

2020-07-08 18:59:43
Poursuivre la lecture
Communiqué du président Allassane Ouattara suite au décès d'Amadou Gon Coulibaly

La Cote d'Ivoire en deuil : décès du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly

2020-07-08 19:20:29
Poursuivre la lecture
La Cote d'Ivoire en deuil : décès du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly

Côte d'Ivoire: voici la réaction de Henri Konan Bédié suite au décès de Amadou Gon Coulibaly

2020-07-08 20:56:21
Poursuivre la lecture
Côte d'Ivoire: voici la réaction de Henri Konan Bédié suite au décès de Amadou Gon Coulibaly

Dr Issa Malick Coulibaly, l'oncle du Premier ministre et fidèle de Laurent Gbagbo

2020-07-06 14:06:48
Poursuivre la lecture
Dr Issa Malick Coulibaly, l'oncle du Premier ministre  et fidèle de Laurent Gbagbo

Gon mort : Mabri inconsolable, "toute âme goûtera la mort..."

2020-07-08 22:19:26
Poursuivre la lecture
Gon mort : Mabri inconsolable, "toute âme goûtera la mort..."