Sign in
Download Opera News App

 

 

Guillaume Soro et le Che Guevara : Parcours identiques, mais destins différents ?

Certains l'appellent ‘’Le Che’’, d’autres encore ‘’Bogota’’….des surnoms qui font tous référence à la lutte indépendantiste menée en Amérique latine par les groupes révolutionnaires d’obédience marxiste. 

Auteur d’un parcours syndicaliste et politique agité, Guillaume Kigbafori Soro fait-t-il partie de ces personnalités dépositaires de l’héritage politique de ces héros de la lutte Bolivarienne en Amérique du Sud, et plus singulièrement du ‘’Che Guevara’’ ? 

En 1951, lorsqu’à l’âge de 23 ans, il décide de s’octroyer une année sabbatique pour parcourir la sous-région latino-américaine, alors secouée par des conflits idéologiques profonds, entre la montée en puissance de l'ogre impérialiste capitaliste, et les gardiens de l’idéologie Bolivarienne populiste, fécondée par l'aura du communisme marxiste-leniniste. 

Pour le jeune médecin Argentin qu’il était, cette tournée dans une Amérique latine prise en étau dans la guerre froide et hantée par ses antagonismes sociaux. Choqué par les inégalités qu’il constate, Ernesto entamé une nouvelle tournée dans la région qui l’emmène à soutenir le gouvernement réformateur de Jacobo Arbenz au Guatemala à partir de 1953. 

En 1954, le déclic qui le lance dans la lutte armée vient de l’offensive militaire contre-révolutionnaire menée contre le pouvoir de son mentor Arbenz. Pour la première fois, Ernesto se familiarise aux armes. Il s’engage auprès de milices communistes pour défendre le pouvoir d'Arbenz. Ce sera un échec. Mais, pour Le Che, le début d’une aventure révolutionnaire qui va durer jusqu’à sa mort.

Après un passage par le Mexique où il renoue les liens avec les rebelles communistes Cubains du Mouvement du 26 Juillet dirigé par la fratrie Castro, (les frères Fidel et Raul), Ernesto rejoint les rebelles qui combattent le régime de Batista. 3 ans plus tard, le régime Castriste s'empare de La Havane.

Le Che entre dans l’histoire, même si la suite lui sera tragique avec plusieurs années d’errance suite à un désaccord avec ses compagnons d’armes Cubains. 

Il mourra en exil le 09 Octobre 1967 cours d'une opération menée par les forces spéciales Boliviennes à la Higuera. Sur plusieurs points, le parcours de l’ancien secrétaire général de la FESCI, Guillaume Soro ressemble à celui du Che. Révélé sur la scène publique en 1996 lorsqu’il prend la tête du tout-puissant syndicat estudiantin, Guillaume Soro bascule malgré lui, dans la lutte armée en 2002, emporté par ses convictions marxistes. 

Pour lui, la rébellion était avant tout une révolution nécessaire, une révolte contre ce qu’il considérait alors, comme des injustices tribalistes. S’il a ouvertement exprimé ses regrets d’avoir pris les armes 17 ans plus tard, en 2019, ce chapitre de sa vie a des ressemblances frappantes avec le révolutionnaire Argentin. Tous les deux ont pris les armes pour des causes qu’ils ne croyaient défendables que par la force. 

Détails encore plus intrigants, tous les deux ont été associés aux gouvernances des régimes avec et pour lesquels ils se sont battus. Et tous les deux en sont sortis après s'en être sentis trahis. Ernesto Guevara s’étant éclipsé de la scène politique Cubaine dès 1965, soit seulement 6 ans après la chute de Batista. Guillaume Soro, lui, ayant été contraint à la démission du perchoir de l'assemblée nationale, près de 8 ans, après l’accession de pouvoir d’Alassane Ouattara, le 08 Février 2019. 

Seulement, à cette étape de leur histoire commune, l’Ivoirien, lui, semble avoir compris que la détermination doit être alliée à la finesse tactique pour rebondir idéalement. La lutte armée, Soro a décidé de s’en détourner pour mener son combat contre le RHDP de façon démocratique. 

Cette méthode le couronnera-t-elle de succès, contrairement au Che qui a péri sur l'autel de ses choix radicaux ? 

L'issue de son bras de fer avec l'actuel chef d’état, Alassane Ouattara reste pour l'heure incertaine. Mais, il faut bien le reconnaître. Les similitudes entre Guillaume Soro et le Che Guevara sont saisissantes…

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

che guevara guillaume kigbafori soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires