Sign in
Download Opera News App

 

 

Libération des 46 soldats, Soro interroge : « pourquoi se priver des services proposés par Gbagbo ?»

© Archives

L'épineuse affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali continue de faire l'actualité. Pour cette affaire, on s'en souvient, l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, par ailleurs leader du Parti des Peuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI) avait proposé ses services pour la libération de ces soldats. C'était le 27 août 2022, à Mama, son village natal lors d'une cérémonie. Une sortie jugée maladroite par le gouvernement qui avait estimé que ce n'était ni le lieu, ni le canal approprié pour faire un telle proposition. Alors que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de l’envoi d’une délégation au Mali pour discuter avec les autorités de la transition, aux fins d’obtenir la libération des soldats ivoiriens encore détenus au Mali, Guillaume Soro, lui pense que les services proposés par l'ancien chef de l'État ivoirien pourraient être une bonne piste pour une sortie de crise.

À l'en croire, le Gouvernement ivoirien ne devrait pas s'en priver. « Mais enfin, il faudra bien que le gouvernement ivoirien, se donne les moyens politiques pour ramener nos 46 soldats en famille. L’ancien Président Laurent Gbagbo avait pourtant proposé ses services, pourquoi donc s’en priver? » a-t-il écrit sur sa page Twitter ce jeudi 29 septembre 2022. Cette sortie de l'ancien président de l'hémicycle Ivoirien fera certainement partie de débat.

En attendant, la délégation de la CEDEAO au Mali, qui devrait être composée des présidents gambien Adama Barrow, Nana Akufo-Addo du Ghana et Faure Gnassingbé du Togo, est arrivée à Bamako, ce jeudi 29 Septembre, sans le Togolais Gnassingbé. Le président gambien Adama Barrow et son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo, arrivés séparément en milieu de journée à l'aéroport de Bamako, ont pris la route de la présidence malienne. Initialement annoncé, le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé s'est fait représenter par son ministre des Affaires étrangères. À quand la fin de cette situation fâcheuse entre la Côte d'Ivoire et le Mali ?


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

cedeao laurent gbagbo mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires