Sign in
Download Opera News App

 

 

Adou Richard : L’homme incarne « le rôle du méchant », mais le fascine (J.A)

Adou Richard n'est plus à présenter en Côte d'Ivoire. C'est un acteur majeur et surtout de premier plan de la justice ivoirienne. Le très célèbre journal Jeune Afrique lui a consacré une publication qui fait la génèse du choix de ce métier par le magistrat.

Selon le journal donc, jamais Richard Adou n’a envisagé d’autre voie que celle de la magistrature. À l’en croire, il doit sa vocation au hasard d’une tête passée dans la salle d’audience du tribunal d’Abengourou, sa ville natale située dans l’est de la Côte d’Ivoire. Il a alors 16 ou 17 ans et observe, admiratif, le procureur qui se lève pour requérir, « avec une belle diction et beaucoup de gestes ». L’homme incarne « le rôle du méchant », mais le fascine.

Au moment de choisir son orientation, ce fils de planteur ne se pose pas de question : « J’ai tout de suite demandé quelles études je devais faire pour exercer ce métier. » Personne dans sa famille n’a fait de droit, hormis un cousin devenu assureur. Richard Adou, élève brillant, sort diplômé en 1994 de la section magistrature de l’École nationale de l’administration (ENA) après des études universitaires à Abidjan. Dix-neuf ans plus tard, en janvier 2013, il est nommé procureur de la République près le Tribunal de première instance d’Abidjan (TGI), un poste prestigieux, l’un des plus élevés de la magistrature, qu’il occupe avec une longévité inégalée.

Bravo Monsieur le Procureur et que justice soit faite !

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

incarne l’homme méchant richard

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires