Sign in
Download Opera News App

 

 

Préparatifs du futur parti : voici le commando de Gbagbo pour reprendre le pouvoir

Le 09 Août dernier, le Président Laurent Gbagbo a indiqué la voie à suivre pour une reconquête du Pouvoir d'État (image d'archives).

Qui veut aller loin ménage sa monture, a-t-on coutume de dire. Cela les GOR l'ont bien compris. Dans le cadre des préparatifs de création de leur nouvel instrument politique, Laurent Gbagbo a mis en place plusieurs commissions à même de faciliter l'évolution des travaux. Découvrons-les !

Débutons par les commissions thématiques. Elles sont au nombre de 10 et composées de 15 membres chacune, soit 150 membres. Chaque président de Commission thématique est membre du Comité Scientifique qui les coiffe. Le dit Comité est dirigé par Mme Simone Éhivet Gbagbo.

Le couple politique Laurent-Simone Gbagbo ensemble pour le bonheur de leurs militants (image d'archives).

Ainsi, on a pêle-mêle la Commission chargée de réfléchir sur le "Manifeste-Dénomination-Logo-Doctrine". Elle est présidée par le ministre Moïse Lida Kouassi, secondé par Odette Sauyet Likikouet et le Pr Dédy Séry comme Rapporteurs. Bédy Holy et Danho Éleonore étant les Secrétaires de la commission. Comme membres, on a entre autres le ministre-poète Lazare Koffi Koffi.

La Commission "Textes: Statuts-Reglement intérieur" est l'affaire de Laurent Akoun. Le ministre Émile Guiriéoulou et Niakpa Godé en sont les Rapporteurs. Quant à Kouassi André dit Lokossué et Dr Solou Gnoléba Lucien, ils assurent la fonction de Secrétaires.

Il y a aussi, la Commission "Structuration-Organes du parti" qui a été confiée à Nicolas Lavry N'guessan. Le ministre Kouamé Secré Richard est l'un des Rapporteurs. C'est dans cette commission que figure Koua Justin, le leader de la jeunesse EDS actuellement en detenton au Camp pénal de Bouaké.

Les partis ou groupements politiques alliés comme EDS du Pr Georges Ouégnin occupent une place de choix dans les préparatifs.

En parcourant le "Projet d'organigramme du congrès", on retrouve d'autres commissions très intéressantes comme celle chargée des "Financement et du Patrimoine du parti". Ici, c'est le ministre Désiré Dallo qui tient la corde. Le Gouverneur Philippe Henri Dakouri-Tabley joue le rôle de Rapporteur. Et Mady Bouabré et Paul Wood Agnéro, celui de Secrétaires.

À côté de ces commissions, on peut aussi citer pêle-mêle celles chargées du "Protocole et de la Sécurité" dirigée par l'ambassadeur Koné Boubacar avec l'ex ministre de la Défense Michel Amani N'guessan en tant que Secrétaire. Quand à Tapé Kipré et son équipe, ils s'occupent des "Questions électorales-Code électoral". On retrouve le ministre Justin Koné Katinan, à la "Communication interne et externe du parti". Avec lui, Lahoua Souanga dit César Étou, Franck Anderson Kouassi, Désirée Douaty comme Rapporteur et Secrétaires.

MODEL a prouvé à de multiples occasions qu'elle a l'expérience des grandes manifestations.

Mis à part ces organes chargés de concevoir la mouture du futur parti, le Président Laurent Gbagbo a créé des commissions opérationnelles. Ces dernières ont pour rôles de veiller à la bonne exécution des décisions sorties des différents "petits" laboratoires.

C'est ici qu'on retrouve le ministre Léon Emmanuel Monnet en sa qualité de président du Comité d'organisation pratique du Congrès. Il’est secondé par Marie-Odette Lorougnon (MODEL), Damana Adia Pickass comme Rapporteurs et Dahi Nestor en tant que Secrétaire. Ce sont eux qui mettront en musique l'Accueil, la Restauration, le Protocole, la Logistique, la Santé et la Sécurité des milliers de congressistes attendus.

Le ministre Lida Kouassi a un grand rôle à jouer dans la formation du nouveau parti.

Tout ceci ne serait pas bon s'il n'y avait pas une structure pour la chapeauter.

Le Comité de Pilotage est l'organe au-dessus de cette belle organisation. Il est dirigé par le Président Laurent Gbagbo lui-même et comprend 15 personnalités également.

Parmi eux, on a le Pr Hubert Oulaye, président du Comité de Contrôle (CDC), le Préfet Gnahoré Jean-Baptiste, président du Comité Politique Permanent (CPC), le Pr GGeorges Armand Ouégnin, président de EDS et le Secrétaire Géneral Dr Assoà Adou.

Voici le commando réuni par le Président Laurent Gbagbo pour porter sur les fonts baptismaux son nouvel instrument de lutte politique. Celui qui lui permettra de prendre pied dans l'arène politique et reconquérir le pouvoir d'État perdu en 2011.

Dans un espace politique ivoirien remodelé, les fruits attendus tiendront-ils la promesse des fleurs ? C'est là tout l'enjeu !

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires