Sign in
Download Opera News App

 

 

Mosquée de Samory à Bondoukou : voici la vérité selon une famille

Un détour au centre-ville de Bondoukou rebaptisée ‘’la ville aux milles mosquées’’ oriente l’appétence sur un édifice attrayant qui force le regard de tous les visiteurs. Pour en savoir plus sur la vraie origine de l’imposante mosquée attribuée à l’empereur Samory Touré, un détour a été fait vers ce lieu chargé d’histoires à découvrir. 

 « La mosquée est sortie de terre vers 1800. Elle découle de notre grand-père Touré Boucary, l’un des chefs de quartier de Bondoukou. A la faveur de la fête tournante de l’indépendance, les festivaliers ont mal interprété les informations reçues. C’était une grande maison composée de trois chambres-salon en haut, avec une chambre salon en bas », explique un fils du patriarche Touré Boukary. 

Le descendant des Touré explique que la maison à polémique appartient à sa famille et non à Samory Touré comme annoncé par les visiteurs. 

« Samory lisait un Coran différent de celui des vieux. La maison a été construite avec la terre, du bois de rônier, et du beurre de karité. Au départ, c’était la cour familiale qu n’était pas une mosquée », a révélé le guide qui n’est autre qu’un fils de forgerons.

Aimé Dinguy’s N,

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Bondoukou Samory Touré Touré Boucary

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires