Sign in
Download Opera News App

 

 

Quand Patrick Achi rend hommage à Photocopie : "Tu es ce rempart qui nous rassure"

Patrick Jérôme Achi, premier ministre rend hommage au travail du ministre d'État, ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara.

Le premier ministre Patrick Jérôme Achi a rendu hommage au ministre d'État, ministre Téné Birahima Ouattara pour son engagement et son dévouement à la tâche pour la sécurisation de la Côte d'Ivoire. « Je veux ici féliciter Monsieur le Ministre d’État, Ministre de la Défense, Cher Ibrahim, cher frère. A l’épreuve et à l’expérience, tout confirme chaque jour plus que tu es taillé pour l’emploi", a fait savoir le chef du gouvernement ivoirien, à l'endroit du cadet du chef de l'Etat Alassane Ouattara.

"Ta présence discrète mais si efficace et ton action, ont fini de convaincre. Merci pour ton soutien. Merci pour ton engagement total, toi ce rempart qui nous rassure. », souligne le premier ministre Patrick Achi, en mettant en exergue le travail du ministre de la Défense et de l'armée qui grâce à leur effort ont assuré et maintenu la sécurité du pays a qui conduit à la réalisation de bon nombre de projets en faveur de la population.

« Et c’est justement parce que notre Armée et son Ministre d’Etat sont là, sentinelles vigilantes de notre République et de notre sécurité, que nous pouvons avec le PSGouv2, amplifier les actions de progrès social ici, dans les zones Nord et dans l’ensemble des localités concernées, pour créer un écosystème de vie positive qui transforme la peur en espoir et le désœuvrement en opportunités d’insertion. », signifie le premier ministre en remerciant les soldats qui ont assuré la sécurité des frontières ivoiriennes.

« Je veux remercier humblement et féliciter sincèrement nos soldats qui, sur les lignes de front comme à l’arrière, veillent et travaillent nuit et jour, pour garantir nos frontières comme notre tranquillité. », soutient Patrick Jérôme Achi, premier ministre.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

côte d'ivoire patrick jérôme achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires