Sign in
Download Opera News App

 

 

La Reine d’Angleterre au Ghana : le jour où l’Afrique a surpris le monde

En octobre 1961, la reine Elisabeth II, contre toute attente décide de se rendre en Afrique, dans son ancienne colonie du Ghana, un des membres du COMMONWEALTH, devenu indépendant en 1957.

      En pleine guerre froide, dans une période de bipolarisation, les nouveaux états africains neutre, peuvent a tout moment basculer dans l’un et l’autre des deux blocs ( bloc occidental dirigé par les USA et le bloc de l’Est dirigé par l’URRS. Cependant, de tout évidence, comme le mentionne le journal « Les Échos », le dirigeant de l’époque du Ghana, le docteur Kwame N’Krumah avait des clins d’œil envers l’URRS ( avec des visites dans pays de Kroutchev ) . Pour tout les experts, il ne faisait aucun doute que le Ghana envisageait de sortir de l’organisation internationale du Commonwealth pour rejoindre les communistes. 

     Aussi, avec l’affaire « du canal de Suez » en 1956 dans laquelle le gouvernement britannique avait lamentablement échoué et qui avait portée un grand coup à la réputation du royaume, il fallait que la couronne agisse pour soigner son image et maintient dans ces rang ce pays, le Ghana, et son chef Nkrumah. Ainsi, la reine, décida personnellement de se rendre, contre l’avis de certains membres du gouvernement au Ghana, rencontrer NKrumah dans l’espoir de le convaincre à téter au sein du Commonwealth. Une première dans l’histoire, comme l’évoque le journal « le monde » dans l’un de ces articles intitulé “ Elisabeth II au Ghana ”.

     Malgré les nombreux tentatives de dissuasion de la part de ses proches et même de son secrétaire particulier Mcmillan qui tous craignaient l’insécurité dans le pays, la reine et son époux le Prince Phillip se rendent au Ghana en 1961. Dans l’un des archives du journal « Le Monde » publié le 11 Novembre 1961, on y lit que la reine et le duc d’Édimbourg, on reçu de la part de la population ghanéenne est accueil enthousiaste à Accra. En effet, le regard du monde entier étais tourné ver le Pays qui recevait l’une, pour ne pas dire la personnalité « la plus importante du monde ». Ainsi, pour célébrer se jour et honoré la reine, le docteur NKrumah organisa un bal pour la reine.

     Lors de se bal, le 18 Novembre 1961, les images de la reine dansant avec le président Kwame NKrumah fait le tout tour du monde. En effet, tous les pessimistes qui voyaient l’Afrique comme une terre de sauvages, de brut ont été étonnés de l’élégance avec laquelle NKrumah dansait avec la reine ( Universal History Archives/ UIG via Getty image ). Et après ça, comme on pouvait s’entendre, le Ghana abandonna son projet de rejoindre les communistes et resta dans le Commonwealth. Alors la reine et son époux continuaient leur visite dans le Commonwealth.


     Il faut dire que ce jour le Ghana, a fait honneur au continent en recevant comme il se doit cette honorable invitée. 

Content created and supplied by: Lekingsassuke2 (via Opera News )

angleterre ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires