Sign in
Download Opera News App

 

 

Les choses se compliquent pour le Mali

Dans l'atmosphère tendue qui règne actuellement au Mali, l'échange d'informations peut faire partie du jeu. En tout cas, cela se reflète dans le discours du général Salif Traoré, ancien ministre de la Sécurité intérieure et de la Défense civile du Mali.

Après avoir expliqué la situation et la composition de l'unité spéciale de lutte contre le terrorisme appelée Forsat, il a transmis la logique à Point Afrique, ce qui l'a amené à croire que derrière le message suggérant les manifestations inspirées par le mouvement de répression Forsat le 5 juin ( M5-RFP), cette alliance qui défie le pouvoir de la rue peut être politiquement manipulée.

Rarement ses force spécial ont été utilisé pour lutter contre le crime organisé lorsque nous avons des infos suspect et quand nous avons identifié et que les informations indiquent des bandits armés et très dangereux.

De même, si la force classique n'est pas prête à partir. Par conséquent, si nous n'avons pas assez de personnel BAC (Anti-Crime Brigade) pour faire face à de tels problèmes, alors nous soutenons un département de Forsat pour ramasser ces bandits est arrivé à plusieurs reprises.

Ils opèrent également dans les régions du centre et du nord du pays. Forsat est une unité qui peut être lancée rapidement. Tel était les propos du général Salif Traoré.

Content created and supplied by: ForgoSoirinfoci (via Opera News )

Forsat Mali Salif Traoré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires