Sign in
Download Opera News App

 

 

Tentative de déstabilisation de Gbagbo : Ce qui va couler Affi N'guessan

Encore ce Samedi 21 Août, dans une interview sur la BBC, Pascal Affi N'guessan, président du Front Populaire Ivoirien (FPI) a défrayé la chronique en attaquant le fondateur du parti, Laurent Gbagbo, qui a pourtant mis fin à son militantisme au sein du FPI depuis le 09 Août dernier.

"Depuis le départ du président Gbagbo", assenait-t-il, "de nombreux Ivoiriens nous appellent pour adhérer au FPI, des cadres, des jeunes".

Selon lui, avec le départ de l'ex président de la république, dont il dépeint la personnalité comme étant "clivante", "le parti est débarrassé de la xénophobie, du tribalisme, du culte de la personnalité, et de tous les actes qui avaient amené la communauté internationale à se braquer contre nous (Ndlr : Le FPI)".

Certes, Affi Nguessan en quête de légitimité face à la popularité ineffable de son ex patron, tente par tous les moyens de le démystifier aux yeux de l'opinion publique, mais la récurrence des attaques auxquelles il s'adonne dans les médias, pourrait à n'y prendre garde, provoquer l'effet inverse. Un peu trop prolixe face au mutisme de celui qu'il pourfende, ses assauts pourraient être perçus comme des manœuvres de délation.

Désormais, le député de Bongouanou sous-préfecture, sans doute croyant flatter les attentes de ses thuriféraires, ne se contente plus de justifier sa posture dans la crise de légalité qui l'opposait à l'ancien chef d'état, mais il attaque dans tous les sens, critique de manière outrancière, une gestion dont lui-même fut l'un des principaux acteurs et bénéficiaires. L'euphorie finira-t-elle par retomber dans le camp des "Affidés" au risque de s'en retrouver naufragés?

Pour l'heure, Laurent Gbagbo semble accorder la priorité à la création de son nouvel outil politique, prévu pour être dévoilé d'ici à Octobre. Mais, à quoi pourrait ressembler sa riposte ?

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

affi nguessan bbc fpi laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires