Sign in
Download Opera News App

 

 

Ambition de Téné Birahima / Alassane Ouattara formel : « il n’est intéressé que par les responsabilités que je lui confie »

Dans une longue interview qu’il a accordée à Jeune Afrique le 15 septembre dernier et parue ce lundi, Alassane Ouattara fait un large tour d’horizon de l’actualité ivoirienne depuis 2020. Sur les ambitions de son cadet, le président ivoirien se veut, on ne peut plus clair.

Homme discret et longtemps rompu à la gestion des affaires présidentielle – de son aîné Alassane Ouattara –, Téné Birahima Ouattara (TBO) a fortement été mis au-devant de la scène politique en mars dernier. Face aux piques qui lui étaient envoyées, certains de ses défenseurs avaient cru bon de le broder comme successeur sérieux de son aîné. Sans être du RHDP, Jean Kouadio Bonin s’était même invité au débat. « En dénigrant ce grand monsieur qui est le petit frère du président de la République, vous faites sa promotion », déclarait-il le 20 mars 2021.

Cependant, pour le Président Alassane Ouattara, il n y a aucune confusion à faire. Téné Birahima Ouattara sera bien là où Alassane Ouattara voudra qu’il soit. « Il fait du très bon travail et n’est pas intéressé par autre chose que les responsabilités que je lui confie. Il n’y a pas matière à débat », a révélé le président du RHDP à Marwane Ben Yahmed.

Confirmé au Ministère de la Défense le 06 avril 2021, Téné Birahima Ouattara fait partie des trois (03) ministres d’État que compte la Côte d'Ivoire à ce jour. Sur la question sécuritaire, le travail du frère cadet d’Alassane Ouattara n'est pas de tout repos. Le pays doit faire face à une grave menace terroriste au nord du pays.

 Il y a quelques jours d’ailleurs Africa Intelligence faisait une révélation sur le travail de l'actuel ministre de la défense. Téné Birahima Ouattara aurait attribué à un groupe américain, en l’occurrence, Score Technologies un marché à 25 millions de dollars pour surveiller la frontière nord de la Côte d'Ivoire contre les attaques de groupes armés. Et ce, au détriment du groupe français Thalès qui avait signé au paravent des contrats de défense avec l'État ivoirien.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara rhdp téné birahima

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires