Sign in
Download Opera News App

 

 

Hospitalisé en France, il y a un an, Amadou Gon regagnait son pays, ce qu’il a révélé à Ouattara

Admis à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière en France dès les premiers jours du mois de mai 2020, l’ancien Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly regagnait Abidjan le 02 juillet 2020. Et ce, après deux mois passés hors du pays. Ce jour-là, Amadou Gon avait « ouvert son cœur » à Alassane Ouattara.

Amadou Gon Coulibaly n’était pas que le Premier Ministre de Côte d'Ivoire. Désigné le 12 mars au Sofitel Hôtel Ivoire comme candidat du RHDP, il était surtout le successeur désigné du Président Alassane Ouattara. En rentrant ce jour de juillet, ce cadre illustre de Korhogo avait à cœur de reprendre les dossiers là où il les avait laissés et surtout de dissiper les doutes sur son état de santé en prélude à sa campagne.

Mais entre Amadou Gon Coulibaly et Alassane Ouattara, les liens surpassent la seule dimension politique. Le premier considérait le second comme un père. Et c’est en tant que tel qu'Amadou Gon avait parlé à Alassane Ouattara à son arrivée en Côte d'Ivoire. « M. le Président, vous avez été un interface entre ma mère, toute la famille et moi pour les rassurer au fur et à mesure, leur donner les nouvelles au fur et à mesure. Merci également M. le Président d'avoir joué le rôle du chef de la famille. (...) Tous les moyens ont été utilisés pour m’exprimer sympathie, soutien et amour. Pour conclure, Monsieur le Président, je dirai en retour, je vous aime ! », avait révélé Amadou Gon à son mentor.

En plus de remercier le Président et son épouse pour leur soutien, Amadou Gon Coulibaly n’avait pas manqué d'indiquer qu’il était revenu pour prendre sa place aux côtés du Président de la République Alassane Ouattara pour continuer l’œuvre de développement et de construction de la Côte d’Ivoire. C’est justement à l'œuvre qu’il succomba le mercredi 08 juillet 2020, à la faveur d'un Conseil des ministres.

Aujourd’hui, un an sépare désormais ce retour triomphal et le souvenir que nous en gardons. Mais le RHDP, parti au pouvoir ne semble pas avoir oublié celui que ses partisans appelaient « le lion ». Sur la toile, de nombreux militants sont mobilisés pour lui rendre hommage.

Les cadres politiques se souviennent aussi de lui. Le mardi 22 juin 2021, à Korhogo, l’actuel Président de l’Assemblée Nationale Amadou Soumahoro déposait une gerbe de fleurs sur la tombe de l’ex-premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara amadou gon coulibaly france rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires