Sign in
Download Opera News App

 

 

Soul To Soul à la barre : « Ma maison a été perquisitionnée, mais on n’a rien trouvé »

Le procès pour atteinte à la « sûreté de l’État », de l’ex-président de l’Assemblée nationale et de ses proches, s'est poursuivi ce jeudi 03 juin 2021. Lors de l’audience, l'ancien chef protocole, Koné Kamagaté Souleymane dit soul to soul a été entendu par les juges.

L'ex-chef protocole Koné Kamagaté Souleymane dit. soul to soul, de l'ex-premier ministre Guillaume Soro a livré sa version sur les faits du 23 décembre 2019.« J'ai changé de prison 3 fois nuitamment. Ma maison a été perquisitionnée mais on n'a rien trouvé. En ce qui concerne les armes, moi je ne le savais pas. Vous pouvez vous renseigner auprès du commandant Kassé vu que moi je ne suis pas militaire », s'explique-t-il, en indiquant que pour lui, le 23 décembre 2019 marquait juste le retour au pays de son mentor après près de 7 mois passés hors du territoire national.

« L'annonce du retour de notre président a créé de l'engouement chez les militants de sorte que même les chefs traditionnels étaient présents.", relate-t-il, en soulignant la procédure par laquelle il espère briguer la présidence. " Oui monsieur le président, nous voulons être président mais après des élections justes et transparentes. Nous voulons être président par des élections », a-t-il annoncé.

Au cours de ce procès Simon Soro et Rigobert Soro, les frères de l'ancien président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, ont été dédouanés et écartent de toute organisation, par l'ex-chef du protocole de leur frère.

Après cinq (5) journée d’audience, le procès a été suspendu pour être repris le mercredi 9 juin 2021.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

barre guillaume soro rigobert soro simon soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires