Sign in
Download Opera News App

 

 

Yamoussoukro/Municipales 2023 : le Conseil des leaders de jeunesse choisi Souleymane Diarrassouba

Les élections municipales en Côte d’Ivoire sont prévues pour le mois d’octobre 2023, comme annoncé par la Commission électorale indépendante (Cei). En attendant cette date fatidique, les différentes chapelles politiques, notamment le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), a d’ores et déjà fait connaître ses hommes qui défendront ses couleurs dans plusieurs localités. Cela tant au niveau des élections municipales que régionales.

Ainsi, dans la capitale politique, Yamoussoukro, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba sera le fer de lance de la liste Rhdp. Pour cette bataille électorale à venir, le mouvement « Le Conseil communal des leaders de jeunesse », a décidé de clarifier sa position dès maintenant. C’est donc sans ambages, que le président Lamine Sylla et ses amis ont fait le choix du ministre, candidat, Souleymane Diarrassouba. Donnant les raisons de ce choix, Lamine Sylla face à la presse, dans un hôtel de la cité des lacs, a fait comprendre « Il est de formation de gestionnaire des ressources humaines, juriste des affaires fiscales, doctorant en finances publiques. Attaché des finances. Avant d’être à ces postes de responsabilités, le ministre, candidat, Souleymane Diarrassouba a toujours été aux côtés des populations de Yamoussoukro. A travers des actions humanitaires, de salubrité, le reprofilage de voies dans les quartiers de la commune, aide à la communauté éducative du district avec la réhabilitation et construction de bibliothèque, de cantine scolaire, dons de table -bancs… etc. (…) A cela, il faut noter que le ministre-candidat a toujours œuvré pour l’employabilité et l’épanouissement de la jeunesse comme le veut le président Alassane Ouattara. Donc si un monsieur qui n’est pas encore maire arrive à faire cela. Donc, c’est à nous jeunes d’être solidaire aux actions du ministre et de porter sa candidature pour que nos différentes voix soient entendues… », a-t-il fait savoir.

Poursuivant, il a indiqué, en guise de réponse aux questions des hommes de média quant à la nature de son mouvement ceci « L’ainé a voulu savoir si notre structure est apolitique ou politique. Comme son nom l’indique, notre structure est bel et bien apolitique. C’est une association des jeunes dans un premier temps épris de paix et qui ont été découragés par un certain nombre d’agissements et qui ont décidé de créer eux-mêmes les propres associations. Donc, cette structure ne saurait être politique. Cependant, nous sommes les jeunes de la commune et tout ce qui concerne la commune doit attirer notre attention. C’est en cela que nous avons décidé de nous faire entendre à travers cette conférence de presse pour faire connaître officiellement notre position vis-à-vis des différents candidats à ces élections. Nous pensons qu’en tant que jeunes, c’est à nous d’occuper le devant de la scène pas politique mais la scène du développement.

Nous n’avons pas peur d’être sur le terrain politique parce que nous prônons la non-violence. Si nous avons décidé de soutenir un candidat, il est important d’assumer et de s’assumer ». Avant de livrer leur position quant aux joutes électorales à venir qui déterminera celui qui conduira les rênes de la ville natale du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Lamine Sylla, a fait noter que « le Conseil communal des leaders de jeunesse est né de la volonté commune des jeunes issus des associations et mouvements de jeunesse de se mettre ensemble à l’effet de participer au développement de la commune de Yamoussoukro. » « Ce Conseil a été créé le 24 avril 2021 compte aujourd’hui 26 associations et mouvements de jeunesse regroupés en 16 représentations.

Les représentations sont situées dans les divers quartiers de Yamoussoukro Sopim, 220, Dioulabougou, Assabou, Habitat, Morofé, Kami, Séman, Kokrénou, Nanan, Kpoussoussou, Akpessekro, Gourominankro, Millionnaire, Djahakro et Rivera. Ce sont les quartiers où les représentations sont déjà implantées dans la commune. L’objectif, c’est la couverture totale de notre territoire communal. Il nous reste environ 10 représentations à implanter. » Pour clore la conférence de presse, le président Lamine Sylla à fait cet appel « Enfin, le Conseil invite les leaders de jeunes qui s’étaient laissés abusés à rester vigilants et à l’écoute, car la dignité est devenue une denrée très rare et entretenue par la pauvreté. Une déclaration officielle de soutien à la candidature du ministre sera produite lors de l’Assemblée générale qui aura lieu très bientôt. Ce qui marquera le lancement officiel de la campagne de notre structure auprès du Dr Souleymane Diarrassouba… », a-t-il annoncé.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Rhdp Souleymane Diarrassouba Yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires