Sign in
Download Opera News App

 

 

Les sénateurs renvoient le ministre Sanogo à sa copie : une erreur détectée dans la loi de finances

Une erreur dans la loi de finances constatée par les sénateurs ramène le ministre Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo à revoir sa copie.

La loi de finances rectificatives portant Budget de l’Etat pour l’année 2021 a été soumise à la sagacité des sénateurs membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) du Sénat, par le ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, le mardi 30 novembre 2021, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.

Ainsi donc l'erreur à l'article 11 de la loi de finances rectificatives portant budget de l’Etat pour l’année 2021 a suscité un amendement de la part des sénateurs qui ont donc ramené le texte à l’Assemblée nationale. Le premier secrétaire de la CAEF, le vénérable Bassy-Koffi Bernard, sénateur élu de la Marahoué, était face à la presse où il a donné des explications. 

« C’est un amendement qui est intervenu au regard d’une erreur matérielle qui s’est glissée dans la loi des finances rectificative au titre de l’année 2021. », informe le premier secrétaire de la CAEF en donnant le texte d'où vient l'erreur.

« Parce que nous avons examiné deux projets de loi : le premier, la loi de Règlement pour certifier les comptes en 2020 et un deuxième, projet de loi pour rectifier le projet de budget que nous avons voté l’année dernière et qui est en cours d’exécution. », explique le sénateur.

Et au vénérable Bassy-Koffi Bernard, sénateur élu de la Marahoué, de signifier que c'est à partir du contact sur le deuxième projet de loi qu'il y a eu le problème.

« C’est sur ce dernier que nous avons constaté, au cours de nos débats, une différence de 37 millions entre le montant indiqué en explication de l’article 11 du projet de loi de rectification et le montant qui normalement devrait ressortir au solde du tableau. Entre ces deux montants, il s’agit de 1856 937 milliards de FCFA au lieu de 1856 900 milliards qui était porté au départ, au haut du tableau c'est-à-dire à l’article 11.», a-t-il précisé

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

moussa sanogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires