Sign in
Download Opera News App

 

 

Daloa : une situation causée par la commission nationale d'orientation mérite qu'on s'y intéresse.

Le Direction régionale de l'éducation nationale et de l'alphabétisation de Daloa est la deuxième en termes de nombre d'élèves. Il y a beaucoup d'activités dans cette zone de la Côte d'Ivoire. Depuis environ un mois, la commission nationale d'orientation a rendu son verdict et la joie des habitants de la bourgade du nom de Bonoufla fut grande de constater que leur petit collège de proximité a reçu l'affection de 29 élèves en classe de seconde. La nouvelle s'est propagée telle une nuée, naturellement à travers le téléphone arabe c'est-à-dire le bouche à oreille. Les autres parents dont les élèves de seconde ont été affectés dans les autres villes se sont précipités pour procéder à leur réaffectation.

En attendant le résultat de ces opérations post-CNO, des plaintes des premiers affectés de seconde ont commencé à se faire entendre. En effet, il était impossible de procéder aux inscriptions en ligne pour ces élèves de seconde nouvellement orientés au collège moderne de Bonoufla.

Renseignements pris, le ministère de l'éducation nationale a décidé de retirer le niveau seconde à ce collège de proximité. Le CIO nous a rassuré que les élèves seront réaffectés mais depuis lors, rien. Jointe au téléphone, la structure nous a encore rassurés que quelques validations suffiront pour que les élèves connaissent leurs nouvelles destinations. Pendant ce temps les nouveaux lycéens s'impatientent et commencent même à perdre espoir.

Quant à ceux qui ont fait les réaffectations, ils ont été simplement maintenus dans leurs lycées d'affection d'origine. La DOB doit s'intéresser vraiment à cette situation causée par la CNO car les cours ont débuté dans plusieurs établissements où ces élèves sont censés être réaffectés.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

cio côte d'ivoire daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires