Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : l’état-major des armées met en alerte les troupes contre des actions subversives

Côte d’Ivoire : l’état-major des armées met en alerte les troupes contre des actions subversives

Recevoir ce genre de message en ce moment peut vraiment susciter une grande inquiétudes chez les populations. En effet, ce 20 Avril 2021, l’état-major des armées de Côte d'Ivoire a mis en alerte toutes les troupes contre des actions subversives sur l'ensemble du territoire national. Les villes de Tabou, Dabou, San Pedro (Sud-Ouest) et Abidjan sont notamment concernées par cette mise en alerte.

Comme vous pouvez le lire sur les documents ci joints, le chef d’état-major des armées a adressé un message aux chefs de la police, de la gendarmerie, de l’armée de l’air, de l’armée de terre, des forces spéciales et de la marine, les invitants à mettre leurs troupes en état d’alerte relativement à la zone ouest du pays.

Les villes de Tabou, Dabou, San Pedro et Abidjan sont notamment concernées par cette mise en alerte.

En effet, selon le message de l’état-major des armées, des rumeurs récurrentes et persistantes font état d’actions subversives sur l’ensemble du territoire national mais plus particulièrement dans les localités suscitées.

Cette mise en alerte des troupes doit être accompagnée des mesures suivantes :

Ø Renseigner sur l’ensemble du territoire nationale avec effort sur les villes suscitées.

Ø Renforcer le dispositif mixte de sécurité aux frontières avec point de passage obligatoire

Ø Renforcer la sécurité des emprises militaires et leurs abords ainsi que la sécurité des sites sensibles et stratégiques.

Ø Tenir fermement les positions telles que décrites dans le cadre de l’opération étanchéité avec un effort sur la zone ouest.

Ø Intensifier les patrouilles terrestres et pédestres aux alentours des emprises et dans les villes suscitées.

Ø Renforcer la sécurité des emprises et leur abords immédiats.

Ø Disposer d’une réserve d’intervention quotidienne de la valeur d’une compagnie dans chacune des emprises

Ø Être en mesure d’apporter un appui feu aux unités de contact sur ordre

Ø Prévoir un vecteur aérien pour le transport des troupes

Ø Disposer d’une réserve d’intervention quotidienne de la valeur de 100 PAX dans chacune des emprises.

Ø Sécuriser les plans d’eau fluviaux

Ø Mettre en QRF un détachement pour faire face à toute menace éventuelle

Ø Renforce la sécurité aux frontières nord

Ø Déployer les capacités additionnelles pour anticiper et assurer la veille renseignement avec effort sur la zone ouest du pays.

Ø Être en mesure d’apporter un soutien logistique (mobilité, armement, munitions, maintien en condition) aux unités engagées sur demande.

Ø Renforcer la sécurité des institutions de la république

Par ailleurs, les chefs des grands commandements devront rendre compte systématiquement de tout événement ou indice suspect au centre des opérations inter armées.

La note est signée par le Général des corps armées Lassina Doumbia, chef d’état-major Général des armées.

Yanzu Donald Ackiley

Content created and supplied by: yanzudonaldackiley (via Opera News )

côte d'ivoire ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires