Sign in
Download Opera News App

 

 

Abobo de nouveau dans les rues pour protester contre la pénurie d’eau

moins de 04 jours après le passage du Ministre de l’hydraulique à Abobo, cette commune renoue de nouveau avec les marches de protestation contre la pénurie d’eau.

En effet, depuis ce vendredi 14 Mai, les populations d’Abobo semblaient satisfaites car enfin, la solution au manque d’eau leur était apportée. Faisant partie des 13 communes du district d’Abidjan, la commune d’Abobo est un bidonville situé dans le Nord de la capitale. Avec les crises socio-politiques et la paupérisation des populations, la démographie s’est considérablement accrue faisant de l’approvisionnement en eau potable, une réalité presqu’inexistante. Plus de 10 ans maintenant cette commune qui n’avait pas autrefois bénéficié d’auc canalisation souffre d’une criarde pénurie d’eau. Malgré les travaux de réhabilitation des voies et les aménagements hydrauliques effectués par le Président Alassane Ouattara, les populations semblent de plus en plus indignées. C’est pourquoi depuis plus de 03 semaines, les riverains manifestaient devant les institutions pour exprimer leur exaspération. Heureusement, lors d’une visite de terrain le Ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a tenu à les rassurer sur les solutions durables mises en place pour palier définitivement ce problème. Les grands quartiers tels que Pk 18, N’dotré et Anonkoua Kouté visités par le Ministre, lui ont permis de s’enquérir des dures réalités ou de l’extrême souffrance endurée par les populations. Ainsi, après avoir écouté les populations, M. Tchagba a souligné que la desserte d’eau était aussi provoquée par la perturbation et au déficit de l’énergie. Par exemple, le château d’Anonkoua qui antérieurement alimentait le quartier de N’dotré était insatisfaisant à cause des coupures de l’électricité. Pour les populations d’Anonkoua Kouté 3 extension, le Ministre a annoncé le projet d’amélioration des performances techniques et financières du secteur de l’eau potable. Aussi ajouta-t-il la reprise des travaux de canalisation, activités interrompues à la faveur de la crise sanitaire de la Covid-19. Enfin, le Ministre a rassuré qu’avec l’apport du projet de la Mé ainsi que le château d’avocatier en construction, les populations seront définitivement comblées.

Mais contre toute attente les populations sont de nouveau dans les rues pour réclamer de l’eau, une attitude qui montre que le passage du Ministre et la ferme volonté de l’Etat de remédier définitivement à ce problème n’ont pas eu un écho favorable auprès du peuple qui revendique dans l’immédiat l’application des mesures prises.

Content created and supplied by: Lucoracle (via Opera News )

Abobo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires