Sign in
Download Opera News App

 

 

Usage du logo du Pdci : comment le Rhdp viole impunément la loi depuis 3 années consécutives

Le logotype du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), parti au pouvoir est composite. C’est un ensemble d’emblèmes de formations politiques dont un certain nombre, n’en font plus partie. Comme le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Malgré tout et en dépit de la loi, le parti de la majorité continue d’arborer les symboles de reconnaissance ceux qui ont rompu les amarres.Le Rhdp se présentent toujours avec les couleurs de ses anciens alliés (Photos Web) 

Les partis et groupements politiques sont régis en Côte d’Ivoire par la loi N°93-668 du 9 août 1993. Cette loi en son article 6 est très claire sur la question de l’usage des logos et autres symboles. L’article 6 dispose en effet que « les partis et groupements politiques ne peuvent adopter l’appellation d’un autre ayant obtenu le récépissé de déclaration prévu à l’article 11 in fine. Ils ne peuvent non plus se servir, pour leur propagande, de titre, de symboles ou de sigles déjà utilisés par d’autres ».

Pour rappel, le Rhdp a été fondé, le 18 mai 2005 à Paris (France). A l’origine, c’était une coalition des cinq partis politiques qui sont, le Rassemblement des républicains (Rdr), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), le Mouvement des forces d’avenir (Mfa), l’Union pour la Côte d’Ivoire (Upci) et le Parti ivoirien des travailleurs (Pit)L'emblème du Pdci fait objet d'usage non-autorisé de la part du Rhdp

Suite à de fortes divergences avec le président du Pdci, Henri Konan Bédié, le Président Alassane Ouattara a décidé unilatéralement de transformer le Rhdp en parti politique en conservant toute de même, le logo composite. Cela malgré le retrait du Pdci du projet. Au regard donc de la loi, les dirigeants du parti de la majorité ont commis une voie de fait à laquelle aucun juge en Côte d’Ivoire ne peut prendre le risque d’y mettre fin.

En effet, le parti politique fondé par Félix Houphouët-Boigny sûr de son fait, a saisi la justice en vain, pour faire cesser cet usage indu de ses symboles. Tout porte à croire que cette situation qui crée une confusion évidente dans la tête de certains militants et autres partisans du Pdci peu alphabétisés ne connaîtra pas d’issue tant que le Rhdp sera aux commandes de l’Etat de Côte d’Ivoire. A moins qu’un juge courageux et audacieux ne se décide à appliquer la loi comme certains de leurs homologues, ailleurs en Afrique anglophone.Les protestation d'Henri Konan Bédié non eu aucun écho auprès de la justice

Après le Pdci, l’Udpci d’Albert Mabri Toikesse a décidé lui-aussi de sortir du Rhdp. Comme avec le parti d’Henri Konan Bédié, le logo du parti politique fondé par feu le Général Robert Guéi figure toujours sur l’emblème du Rhdp ! On imagine bien que l’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en aurait pour ses frais s’il veut ester en justice.

Théodore Sinzé   

 

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires