Sign in
Download Opera News App

 

 

Diplomatie : Douche froide entre Joe Biden et le Maroc.

Diplomatie : Douche froide entre Joe Biden et le Maroc.

Joe Biden le président des États-Unis a procédé ces derniers temps à la nomination de ses ambassadeurs. Au nombre des diplomates choisis pour représenter son pays, sept sont pour le continent africain cependant le Maroc reste en marge des priorités du nouveau locataire de la maison blanche.

C'est le jeudi passé que Joe Biden a commencé par dérouler le tapis de sa politique étrangère. Sur neuf ambassadeurs nommés, sept sont affectés en Afrique seulement que le Royaume du Maroc n'est pas concerné.

Avant le départ de Donald Trump de la maison blanche, celui-ci avait reconnu la souveraineté Marocaine sur le Sahara occidental contre les relations entre Rabat et Tel-Aviv.

Les sept ambassadeurs de l'administration Biden seront donc en Somalie, au Lesotho, au Cameroun, en Angola, au Sénégal, au Congo-Brazzaville, et en Algérie.

L'ambassadeur américain au Maroc a été rappelé le 19 Janvier 2021 et est jeté aux oubliettes.

L'autre point culminant est l'accord de vente d'armes signé entre Israël, le Maroc et trois autres pays d'une valeur de 23, 37 milliards de dollars qui ne serait pas du goût de Washington.

Joe Biden pendant sa campagne a promis pas mal d'engagement envers le continent Africain.

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires