Sign in
Download Opera News App

 

 

Marahoué: Alexis Trazié encourage les populations au renforcement du dialogue intercommunautaire

 Le député du département de Bonon, l'honorable Alexis Trazié Bi Guessan, a présidé, le samedi 13 Août 2022 à Dabouzra, dans le département de Bonon, la cérémonie d’ouverture et de clôture d’un atelier de réflexion stratégique portant sur le thème "Pardon, Dialogue intercommunautaire, outil de renforcement de la réconciliation, de la cohésion nationale et de la paix".

L’objectif de cet atelier, organisé en collaboration avec la chefferie intérimaire de droit privé dédiée à la médiation, est d’établir les axes d’actions prioritaires pour le succès du pardon, du dialogue intercommunautaire et d’identifier les principaux défis liés à la paix, à la réconciliation et à la cohésion de Dabouzra.

 «Renouveler le monde, remettre en ordre notre monde troublé, voilà ce à quoi peut servir la séquence active et vivante du dialogue intercommunautaire. Réfléchissez, produisez pour que demain, à l’échelle de notre village, nous ne formions qu’un seul destin, une même histoire, un seul peuple », a dit l'honorable Alexis Trazié Bi Guessan aux populations participantes.

Pour le parlementaire, la quête d’une paix durable pour nos villages et pour le département dépend de la capacité de tous les acteurs à réussir le dialogue intercommunautaire dans nos localités.

 «Nous devons construire des ponts entre les femmes et les hommes, ériger des digues pour arrêter les torrents de haine qui nous conduisent aux affrontements les plus sordides, dresser des barrières infranchissables contre les préjugés, les stéréotypes et les caricatures avilissantes. Nous devons être des agents de transformation des mentalités pour que la nécessité du développement triomphe des causes qui nous perdent sans cesse et nous conduisent vers l’abîme », a-t-il insisté.

Tout en saluant la chefferie traditionnelle intérimaire de Dabouzra pour son engagement en faveur d’une paix perpétuelle, l'honorable Alexis Trazié Bi a souhaité que son intervention s’étende à toute la chaîne de traitement des difficultés auxquelles le département est confronté. Notamment l’accompagnement sur le terrain, là où les populations attendent du concret et où le concept d’impact prend tout son sens.

«Dites-leurs donc combien il est bon d’être en paix avec soi-même et avec les autres. Soyez les ambassadeurs de la réconciliation nationale dans notre village et du département, car comme je le disais dans ce même village, il y a quelques mois, si les femmes veulent aller à la réconciliation les hommes suivront, car ce que femme veut, Dieu veut», a conseillé Alexis Trazié.

S’adressant aux participants de l’atelier, le parlementaire dira ceci : «Vous, les chefs traditionnels, femmes, jeunes, individuellement ou réunies en associations, je voudrais vous encourager à poser encore plus d’actions visant à apaiser les cœurs. J’ai foi que tous ensembles, nous pourrons arriver à une réconciliation sincère et éternelle. Je vous encourage vivement à persévérer, car c’est de cela dont je rêve pour toutes les populations de notre beau département.»


Guillaume Kouamé, correspondant régional

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

Alexis Trazié Dabouzra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires