Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici le secret pour réussir l'introduction de la dissertation Philosophique :...


Nous sommes tous passés par là : la trouille face à un devoir de dissertation Philosophique. En effet, rédiger une très bonne introduction de dissertation en philosophie n'a jamais été une chose facile pour tout élèves. Ainsi, ne sachant pas comment réussir une bonne introduction de dissertation Philosophique, certains élèves choisissent la voie de la faculté en bâclant l'introduction et ce, à cause de la non-maîtrise de la méthodologie de la dissertation. Mais dans cet article, nous vous livrerons le secret pour aborder en toute tranquillité n'importe quel introduction de sujet de dissertation Philosophique.

Pour se faire, nous vous demandons de lire l'article attentivement afin de vous imprégner de ces différentes techniques de rédaction.


Les méthodes pour réussir une très bonne introduction de dissertation Philosophique :

Il faut comprendre que l'introduction vise à présenter le sujet. Et cette présentation consiste situer le sujet, à indiquer ce que le sujet justifie et à montrer comment on entend s'y prendre pour le développer.

Il faut dire qu'il existe plusieurs procédés pour commencer une introduction de dissertation Philosophique. Mais les plus simples restent ceux-ci :

•1er cas: Commencer par une définition

• 2e cas: Commencer par une citation

• 3e Cas: Quand le sujet est une citation à apprécier.


• 1er Cas: commencer par une définition :

Il convient de suivre la procédure suivante :

- Définir les notions philosophiques clés du sujet ( en général, une seule ou deux au maximum suffisent)

- Reformuler le présupposé apparent du sujet (le présupposé est là phrase déclarative contenu dans le sujet, c'est-à-dire le sujet à la forme affirmative)

- Réfuter ce présupposé

- Poser le problème en partant de la contradiction qui naît entre le présupposé et sa réfutation.

- Annoncer le plan.


• Exemple d'introduction commençant par une définition :

Sujet : La démocratie échappe-t-elle à la démagogie ?

La démocratie se définit comme un système politique dans lequel le peuple dans son ensemble détient le pouvoir politique souverain et exprime sa souveraineté par le vote (Définition)

Au regard de cette définition, un gouvernement ne saurait se rendre coupable de mensonge, de trahison à l'endroit du peuple ( Réformulation du présupposé)

Pourtant, il n'est pas rare de voir des peuples de pays démocratiques dénoncer la trahison dont ils sont l'objet ( Présupposé réfuté)

Cet exemple ci-dessus est clair, simple et limpide.

Évitez s'il vous plaît les formules fantaisistes telles que :

• Depuis la nuit des temps

• Depuis toujours

• De tous temps

• De nos jours.

Utilisez des expressions qui séduiront le lecteur.


• Posez, c'est-à-dire formuler le problème clairement.

Le problème est l'élément capital de l'introduction, je dirai même, l'élément le plus important de la dissertation Philosophique. Car il compte à lui seul : 3 points.

Donc un problème mal formulé et confus 😕 sera lui-même un autre problème pour votre devoir. D'où l'importance de poser le problème clairement avec des expressions justes et faciles à comprendre.

Dans le prochain article, je vous montrerez des astuces simple pour dégager le problème d'un sujet.

Exemple : La démocratie échappe-t-elle à la démagogie ?

Problème 1: peut-on parler de démocratie sans démagogie ?

Problème 2: Quelle est là valeur de la démocratie sans la démagogie ?

Problème 3: La démocratie entendue comme gouvernement du peuple par le lui-même exclut-elle tout mensonge politique ?

N.B: La Réformulation peut tenir lieu de problème pour les sujets sous forme interrogatives.

Les aspects du problème :

C'est la partie la plus simple et facile d'une introduction de dissertation Philosophique parce que c'est une chanson 😄

Exemple : on Considère toujours notre sujet sur la démocratie.

Aspect 1: Dans quelle mesure, ou en quoi la démocratie échappe-t-elle à la démagogie ?

Aspect 2: Toutefois, ne serait-il pas faux de dire que la démocratie échappe à la démagogie ?

Astuce: Le sujet en lui-même est toujours l'aspect 1 c'est-à-dire l'axe 1. Quant à l'axe 2, il est l'opposé du 1er.

Mais pour ne pas qu'on vous dise que vous vous contredisez, il faut toujours donner l'aspect 2 au conditionnel en disant : Ne serait-il pas ou Ne serait-elle pas...

Bon, appliquons tout ce que nous avons vu jusque là :

La démocratie se définit comme un système politique dans lequel le peuple dans son ensemble détient le pouvoir politique souverain et exprime sa souveraineté par le vote. Au regard de cette définition, un gouvernement démocratique ne saurait se rendre coupable de mensonge, de trahison à l'endroit du peuple. Pourtant, il n'est pas rare de voir des peuples de pays démocratiques dénoncer la trahison dont ils sont l'objet. C'est face à ces idées contradictoires que naît le problème suivant : peut-on parler de démocratie sans démagogie ? À l'analyse de ce problème, d'autres s'avèrent importants: dans quelle mesure la démocratie échappe-t-elle à la démagogie ? Toutefois, ne serait-il pas faux de dire dire que la démocratie échappe à la démagogie ?


Si cet article vous a été utile, notifiez-le dans la section commentaire et abonnez vous à ma page pour ne pas manquer le prochain article qui parlera de : comment débuter une introduction par une citation et le cas où le sujet est une citation à apprécier.

N'oubliez pas de partager l'article avec vos connaissances et de Likez....


Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

Philosophique

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires