Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad: des Chefs d'État déjà présents malgré les menaces du FACT

Le Maréchal tchadien Idriss Deby Itno tombé au front dans la nuit du lundi 19 avril 2021 sera inhumé dans quelques heures.

Demain vendredi 23 avril 2021, le monde fera ses adieux à l'ancien chef d'État tchadien. C'est dans ce contexte que plusieurs chefs d'État et de gouvernement ont émis le souhait d'être à N'djamena, au tchad pour rendre un dernier hommage à l'illustre disparu.

Dès l'annonce des ses obsèques, les rebelles du FACT à travers de nombreuses publications ont demandé aux chefs d'État de rester dans leur pays respectifs. En effet, les rebelles du FACT ont affirmé qu'ils reprendraient leur offensive pour la conquête de N'djamena dès le jeudi 22 avril. Par conséquent, pour des raisons de sécurité, aucun chef d'État ne devait fouler le sol tchadien.

Était-ce un coup de bluff pour semer le doute et la panique dans l'esprit des uns et des autres?

La technique n'aura pas eu l'effet escompté puisque certains chefs d'État sont déjà à N'djamena.

Le premier à avoir foulé le sol tchadien est Alpba Condé le président guinéen. Le second est le président Malien bah N'daw. La troisième personnalité est Rose Christiane Ossouka la première ministre du Gabon. Mohamed Bazoum le nouveau président nigérien est arrivé aux environs de 16h. le dernier actuellement est le président mauritanien, Mohamed Ould El-ghazaouani. Tous ont été accueillis par le vice président du CMT, le général Djimadoum Tiraïna.

Plusieurs hautes personnalités politiques sont attendus pour les obsèques du Maréchal Idriss Deby Itno. La france se fera représentée par son président Emmanuel Macron. Alors, il faut croire que la sécurité sera très assurée pendant ces obsèques.

KISSAMANO.

Content created and supplied by: Kissamano (via Opera News )

FACT

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires