Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon : la ligne « Bus Rapid Transit » (BRT) se concrétise

Le Président Alassane Ouattara, dans son vaste programme de modernisation du Grand Abidjan et soucieux du bien-être des populations, lance des grands travaux dans plusieurs communes. Dans la mythique commune de Yopougon, un échangeur voit le jour au carrefour Sable bientôt sans oublier les travaux de construction de la ligne du Bus Rapid Transit. À cet effet, le député-maire Gilbert Koné Kafana a produit, ce jeudi 27 Janvier 2022 un communiqué que nous vous laissons découvrir le contenu. Ce, grâce au service de communication de la mairie de Yopougon.

" Communiqué relatif à la construction de la ligne « Bus Rapid Transit » (BRT)Yopougon-Bingerville.

Monsieur Gilbert Koné KAFANA, Maire de la commune de Yopougon, informe la population que dans le cadre des travaux de réalisation de la ligne « Bus Rapid Transit » (BRT) entre les communes de Yopougon et de Bingerville, financés par la Banque Mondiale (BM), l’Agence Française de Développement (AFD) et le gouvernement de la Cote d’Ivoire, le Groupement SERF Burkina-Eco Consulting Advisor (Cabinet ECA) a été recruté pour réaliser l’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) et plan d’action de réinstallation (PAR).

Ainsi, une équipe d’expert dudit Groupement visitera l’ensemble des personnes situées sur l’emprise du trajet afin de recenser aussi bien les individus que l’ensemble des biens affectés, du 14 janvier au 31 janvier 2022 inclus.

Passé ce délai, toute personne qui viendrait à s’installer sur l’emprise du BRT ou qui réaliserait de nouveaux investissements se verra refuser la prise en compte dans le recensement déjà réalisé et sera seule responsable des désagréments que cela occasionnera.

A cet effet, le Maire invite la population concernée à leur réserver un accueil citoyen pour la réussite de cette opération "

En Dieu, il faut croire 

Paul Konan 

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

abidjan alassane ouattara gilbert koné kafana yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires