Sign in
Download Opera News App

 

 

Songon : Les populations pas d'accord avec l'augmentation du prix du transport sur leur ligne

Photo archives/ Les populations dénoncent l'augmentation abusive du prix du transport

Le prix du transport a considérablement grimpé sur la ligne Abidjan-Dabou passant du simple au double. Précédemment, le prix du transport était de 500F(Abidjan-Dabou). A ce jour, il est passé de 500F à 1000F. Quant à la ligne Siporex-Songon, le prix était de 300F. A ce jour, il est passé à 500F. 

En effet, cette augmentation abusive du prix du transport sur ces lignes n'est pas du goût des populations qui dénoncent ces faits. Ces populations qui comptent bientôt passer à des manifestations si rien n'est fait à ce sujet, procèdent pour l'instant à des consultations et des rencontres avec les autorités et les acteurs du monde du transport.

Photo/Les jeunes de Songon, au sortir de l'audience avec le maire de Songon

Vendredi 17 septembre dernier, plusieurs jeunes de la ville de Songon sont allés expliquer la souffrance des populations à leur premier magistrat, le maire Éric N'koumo Mobio. Ce dernier qui s'est tenu disponible pour recevoir cette jeunesse dit avoir pris le devant de l'affaire en allant déjà discuter avec les acteurs du transport sur la question. 

De son entretien avec les transporteurs de la ligne Siporex-Songon, le maire a informé ses visiteurs de ce que lui et les transporteurs se sont dit. Ces derniers, selon le maire, nient en bloc cette augmentation de prix dont parlent les populations. Et d'ajouter que l'augmentation dont parlent les jeunes n'intervient que quand ils sont soit aux heures de pointes, soit quand il y a embouteillages sur la voie. Au-delà de ces deux situations, ils pratiquent le prix normal qui est de 300F, a confié le maire à ses visiteurs. 

Les populations croient dur comme fer que les transporteurs ont augmenté le prix du transport. Ils soutiennent que les transporteurs n'attendent rien des situations dont ils parlent, pour faire de la surenchère du coût du transport sur leur ligne. D'où, leur démarche auprès de l'autorité pour qu'une solution soit trouvée dans le plus bref délai.

 Déjà, plusieurs ressortissants proposent la création d'une compagnie de transport qui devra appartenir aux villageois de Songon. Cette idée marche bien et évite aux populations de ne pas avoir affaire à ces transporteurs qui agissent selon leurs humeurs, ou font du chantage aux populations. 

Ils sont prêts à copier l'exemple de Bonoua et bien d'autres villes qui ont réussi à prendre le contrôle du transport dans leur localité. En attendant que ce projet soit réalisé, la jeunesse invite les autorités administratives locales de discuter avec ces transporteurs pour la baisse des prix sur la ligne.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires