Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad : Alain Foka : « Idriss Deby a été abattu par balle, mais pas au front »

Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a rapporté le communiqué de l’armée suite au décès d’Idriss Deby. Le communiqué est reste muet sur les circonstances de sa mort. Toute chose qui a jeté le trouble dans bon nombre d’esprits. Parmi eux, Alain Foka, journaliste à RFI ce mardi soir. Invité la rédaction de France 24, le charismatique producteur de Archives d’Afrique a été formel : « Idriss Déby a été abattu ». Et de préciser

« Idriss Déby a été abattu. Il n’a pas été tué au front, au combat, comme on tente de le faire croire. La vérité va sortir dans quelques heures...». En effet, selon des informations piochées aux bonnes sources Idriss Déby n’a pas été tué au front. « Il aurait été blessé par balle dimanche 18 avril 2021, lors d’une réunion qui aurait dégénéré en fusillade.4 de ses officiers généraux auraient été tués au cours de cette fusillade ». L’image de La plaie béante dans le dos, coté gauche que nous nous garderons de publier montre visiblement que le président tchadien a reçu une balle dans le dos qui lui a été fatale. Tout porte à croire à une révolution du palais. Elle ressemble à des variantes près à la tentative d’assassinat d’Adolph Hitler dans la tanière du loup orchestrée par ses généraux. 

 

TBT  

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

alain foka idriss deby idriss déby itno tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires