Sign in
Download Opera News App

 

 

Refus accueil triomphal : "Le RHDP avoue enfin que Gbagbo n'est pas minoritaire"(Agenor Youan Bi)

Agenor Youan Bi, Secrétaire national du FPI


Laurent Gbagbo doit-il bénéficier d'un accueil triomphal ou doit-il rentrer discrètement? Pour les partisans de l'ex-Président ivoirien, la réponse est " affirmative". Mais pour le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), pas question d'un accueil populaire.

" Si le RHDP a peur que le peuple accueille le président Gbagbo, c'est qu'il est conscient que c'est lui le préféré du peuple. Il avoue enfin que Gbagbo est très populaire. Qu'il n'est pas minoritaire.Et il ne veut pas que le monde entier ne découvre ou le redécouvre. Le RHDP se comporte donc comme un braqueur qui a pris par effraction quelque chose et dès qu'il entend un bruit autour de lui, il pense que c'est le propriétaire qui va venir lui reprendre sa chose. Mais qu'il se tranquillise Laurent Gbagbo ne vient pas pour leur arracher le pouvoir. Il revient retrouver les siens. Il revient pour aller s'incliner sur la tombe de sa mère, de Sangaré et sur les tombes de tous ses proches qui sont morts  derrière lui. Il vient pour impulser la réconciliation", indique Agenor Youan Bi, secrétaire national FPI chargé de la mobilisation des mouvements politiques alliés.

Pour Agenor Youan Bi,ccette attitude du RHDP est également conforme au parti unique où on assiste qu'à la volonté des dirigeants. " Nous n'allons pas nous laisser distraire par des personnes qui prennent leur peur pour la volonté de Dieu. Et puis, ce qu'Adama Bictogo oublie, c'est que c'est le peuple de Côte d'Ivoire qui va accueillir Laurent Gbagbo qui leur manque. Il y a même des africains qui vont venir participer à cet accueil. Le RHDP ferait donc mieux de se fondre dans le mouvement. Ce sera à son honneur au lieu de créer des frictions inutiles", propose le SN du FPI. Toutefois, il n'est pas étonné par cette réaction du parti au pouvoir qui, selon lui ne prospère que dans la violence et le mensonge. Contrairement au FPI qui a depuis 1990 propose aux Ivoiriens un programme de société auquel ils ont adhéré très majoritairement. " Vous dites que Gbagbo ne représente rien mais vous avez peur de son retour. Vous dites que vous avez construit la Côte d'Ivoire en 10 ans plus que tous les présidents ivoiriens avant Ouattara mais alors pourquoi ne pas laisser Laurent Gbagbo rentrer et être humilié par les Ivoiriens dont l'amour pour Ouattara est débordant?", interroge Agenor Youan Bi. " Le RHDP a été surpris par la libération de Laurent Gbagbo. Ils ont employé tellement de moyens pour qu'il finisse sa vie en prison qu'ils ne supportent pas cette libération. Qu'ils reconnaissent humblement qu'ils ont perdu la bataille et laissent les Ivoiriens sceller la réconciliation autour de ce retour", conseille-t-il.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

côte d'ivoire laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires