Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire limitation d'âge / Gbagbo réagit : "je ne veux plus que ce débat arrive à mes oreilles"

Le président Laurent Gbagbo est irrité et agacé par le débat sur la limitation d'âge qui a cours depuis plusieurs mois dans le marigot politique ivoirien. Ce dimanche 17 octobre, à la salle des fêtes du palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire, à l'occasion de son discours d'orientation en tant que nouveau président du Parti des Pleuples Africains Côte d'Ivoire ( PPA-CI ), dernier-né des formations politiques ivoiriennes, le sujet sur la limitation d'âge n'a pas échappé à la critique de Laurent Gbagbo.

Mais plus encore, il s'en est vertement pris à ses pourfendeurs et autres adversaires politiques qui veulent lui imposer selon lui, un calendrier politique dans sa vie alors qu'il est lui-même conscient qu'il doit passer la main. Ci-dessous un pan du discours du président Laurent Gbagbo qui a fait chauffer la salle des fêtes de l'hôtel Ivoire comme on le dit dans le milieu artistique :

(...) " Les gens disent : il ne va plus faire la politique. Mais pourquoi vous voulez m'imposer, maintenant que j'ai 76 ans, un calendrier politique dans ma vie ? Moi Gbagbo ? Je ne comprends pas les gens. Ce que vous n'avez pas fait, vous voulez défaire...C'est moi et moi seul qui déciderai, sous quelle forme, je ferai la politique.

C'est moi et moi seul qui déciderai, sous quelle forme, je continue mon combat...Ce n'est pas le problème des autres. Donc, ce débat, il faut l'arrêter. Et surtout, je ne veux plus qu'il arrive à mes oreilles...C'est une espèce d'outrecuidance "(...), a martelé le nouveau président du Parti des Pleuples Africains Côte d'Ivoire sous les ovations nourries des nombreux congressistes. Ceux qui veulent ainsi obliger Laurent Gbagbo à quitter la scène politique ivoirienne selon eux-mêmes leur propre calendrier sont bien servis.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires