Sign in
Download Opera News App

 

 

Clin d'œil de "Culture d'Afrik" sur la naissance du quartier Biafra

Le Biafra situé dans la région orientale du Nigeria, sous la direction du colonel Ojukwu s'autoproclame République du Biafra. Les autorités Nigériane, voyant cela comme un affront va imposer une guerre à cette partie du Nigeria. Ainsi va naître en 1967 précisément le 6 juillet qui durera jusqu'au 15 janvier 1970, une guerre civile que l'on nommera plutard "La guerre du Biafra".

Lors de cette guerre déclenchée par la sécession de la région orientale du Nigeria, l'Afrique va se sentir déchirer. Ainsi deux fractions vont naître. Celle armant le Biafra et l'autre le Nigeria.

Le président ivoirien d'alors, SEM feu Félix Houphouët-Boigny va prendre fait et cause pour le Biafra, dans le but d'affaiblir le Nigeria qui selon lui, est sous influence musulmane.

*Nous étions à cette époque dans une période de guerre froide*.

Le président ivoirien redoutait qu'en ce moment là, l'islam ne fasse le lit du communisme qu’il redoutait. Pour memoire, en juillet 1966 un coup d’État va coûter la vie au président Ironsi et à de nombreux officiers ibos spécialement des chrétiens. Le haut du pavé était tenu dans les rangs de l’armée nigériane par des gradés haoussas principalement des musulmans.

La Côte d’Ivoire et le Gabon, vont apporter une importante aide militaire aux Biafrais. Des soutiens africains seront aussi envoyés au Nigeria. La reconnaissance du Biafra comme État le 14 Mai 1968, par la Côte d'Ivoire va amener Lagos a rompre ses relations diplomatiques avec Abidjan.

malheureusement en janvier 1970, les espoirs de voir indépendant les Biafrais du président, Houphouet, va s'évaporer. Les forces fédérals nigérianes, renforcées par les Britanniques, lanceront une offensive finale qui se terminera par la capitulation des Biafrais.

Le président ivoirien, feu Félix Houphouet Boigny, le 23 janvier 1970, sera informé de la présence du colonel Ojukwu et de nombreux Biafrais à Abidjan. Par compassion et par amour pour ce peuple Biafrais, SEM Félix Houphouet Boigny, va leur trouver un site où demeurer. Le colonel Ojukwu quant à lui aura pour ordre de s’abstenir de toute activité politique en côte d'ivoire.

Ainsi le quartier Bifrais appelé aujourd'hui Biafra connaîtra le jour.

CULTURE D'AFRIK INFOS-RCI225

Content created and supplied by: INFOS-RCI225 (via Opera News )

biafra nigeria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires