Sign in
Download Opera News App

 

 

Man : Des lieutenants de Gbagbo à couteaux tirés

Man : rififi au Fpi

Des militants Fpi à couteaux tirés

Plus rien ne va au sein du Front populaire ivoirien tendance Gor depuis les législatives du 06 mars dernier. Les velléités de leadership qui se murmuraient tout bas est devenu plus visible lors de la course au parlement créant ainsi deux camps. Celui de l'actuel fédéral, Gompou Alphonse et le camp Eds piloté par un groupe dont le président de la jpi et plusieurs cadres en l'occurrence les candidats Eds que sont Kallet Diomande et Fahe Florentine. Durant cette élection faut il le rappeler, Gompou Alfonse soutenait la liste Pdci conduite par Tia André qui avait comme suppléante la présidente Ofpi. Cette situation a créé plusieurs clans. Ce samedi cette opposition au sein du parti de Laurent Gbagbo a failli tourné à l'affrontement. Le siège du Fpi a été le théâtre d'une situation peu habituelle. La police a été déployée sous instruction du fédéral Gompou Alphonse pour mater certains militants.


Les faits.

En effet Monsieur GOMPOU après son indiscipline à la législature de ne pas soutenir la liste EDS que conduisait les candidats KALLET DIOMANDÉ et FLORENTINE FAHE ayant été sursis de son post de fédéral au cours d'une Assemblée Générale de ladite fédération a décidé de faire une réunion au siège avec certains militants. En désaccord avec cette "forfaiture" de Monsieur GOMPOU, les militants de la fédération se sont mobilisés afin de calmement lui demander de libérer le siège du parti. Voulant forcer les choses il as fait appelle à la police pour mater les militants. Ces derniers ayant gardé leur sérénité face à la situation, ont finalement replié après la décision de la police qui a décidé de fermer le siège et demander un aux deux parties de trouver un terrain d'entente avant l'ouverture du Siège.

Nous y reviendrons...

Doumbia Seydou

Les militants interpellés

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

fpi laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires