Sign in
Download Opera News App

 

 

Journée des pionnières de la fédération PPA-CI d'Adzopé / Michel Gbagbo : « tout ce qui se lève se couche...»

La fédération du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI) d'Adzopé Commune a célébré les militantes qui ont marqué la vie politique ivoirienne aux côtés du président Laurent Gbagbo par leur fidélité et leur engagement depuis les années 90 jusqu’à ce jour dans la fédération d’Adzopé commune.

Au nombre de 200, ces braves combattantes de la lutte pour la démocratisation de la Côte d’Ivoire ont vu leur intégrité reconnue par les responsables du PPA-CI d’Adzopé avec à leur tête, le ministre León Emmanuel Monnet, premier vice-président du Conseil politique permanent (CPP).

Et comme invités principaux, Michel Gbagbo, vice-président exécutif du PPA-CI, et Mme Agnès Monnet, maire de la commune d’Agou, et membre du Conseil stratégique et politique (CSP) du PPA-CI.

 Prenant la parole à l'espace de l’ancienne gare de la ville, ce samedi 13 août, Michel Gbagbo, "Le fils de l’homme", comme on l’appelle, s’est prononcé sur la présidentielle de 2025 et l’alliance PDCI-PPA-CI. Pour lui, en 2025, les Ivoiriens doivent redonner le pouvoir au PPA-CI et son président afin de reprendre les choses en main pour le bonheur des Ivoiriens, « Voici les fruits de votre effort.

 La lutte ne fait que commencer. À bas les voleurs de l’économie de la Côte d’Ivoire, à bas les pilleurs de l’Afrique. Les Senoufo disent que tout ce qui se lève se couche.

 En vérité en vérité, Alassane Ouattara s’est levé, Alassane Ouattara va se coucher. N’ayez pas peur. Vous avez chanté bien, maintenant allons et chantons fort pour reprendre la Côte d’Ivoire et la redonner à ses propriétaires », a-t-il indiqué.

 Parlant de l’allié de son parti, le député de Yopougon a d’abord salué la présence du maire PDCI-RDA d’Adzopé, le Pr Antoine Amonkou. Il a ensuite appelé les Ivoiriens et particulièrement les militants du PPA-CI à faire confiance aux présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

 « … Nous voulons une chose plus grande, c’est l’unité. Alors faisons attention à ce que Monsieur le Maire a dit, c’est quand le mur est lézardé que l’ennemi pénètre à l’intérieur de la maison. Nous appelons à l’unité au sein du PDCI-RDA. Nous appelons à l’unité au sein du PPA-CI, nous appelons à l’unité toutes les filles et fils de la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est pour les Ivoiriens et nous allons travailler pour les Ivoiriens comme sait le faire le président Laurent Gbagbo », a dit le fils de Laurent Gbagbo. 

 Avant de lancer cet appel, « nous exhortons le gouvernement a toujours discuter parce que ce n’est pas normal qu’à chaque élection, il y ait des morts ».

A sa suite, Mme Agnès Monnet, dans un message adressé en langue akyé, a appelé les militants de la région de la Mé et particulièrement celle d’Adzopé à adhérer massivement au PPA-CI du président Laurent Gbagbo. Elle a expliqué à ses parents que l’espoir de la Côte d’Ivoire, c’est la victoire du PPA-CI en 2025 et le retour du président Laurent Gbagbo au pouvoir. Elle a donc appelé ses sœurs, ses mamans à taire les sons discordants et à continuer cette lutte qu’elles ont entamée depuis des années en restant fidèles. 

P.M

Content created and supplied by: Patrick-Méka (via Opera News )

Côte d'Ivoire Michel Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires