Sign in
Download Opera News App

 

 

Corruption/détournement de deniers publics: voici « l'arme principale » préconisée par Gnamien Konan

La vaste opération d'audit de la gestion des sociétés d’État initié par le gouvernement ivoirien a permis de révéler des indices concordants de prévarication des ressources publiques par des gestionnaires peu scrupuleux et en conflit avec les principes de bonne gouvernance. D’ailleurs, les conclusions préliminaires de ces missions d'audit ont conduit à la révocation de bon nombre de Directeurs Généraux et certains de leurs proches collaborateurs.

  Par ailleurs, l’Inspection Générale d’Etat a remis le mois dernier au Chef de l’État, le rapport de ses missions d'audits pour les années 2018, 2019 et 2020 assorti de pertinentes recommandations. Les ivoiriens auront-ils droit au contenu de ce rapport tout comme à ceux des autres missions d’audit pour apprécier l’ampleur du mal ? En attendant, les propositions de bonne volonté pour atténuer le mal se multiplient.

Pour l'ex ministre en charge de la fonction publique, Gnamien Konan, «la prévention, c’est l’arme principale, le vaccin contre la corruption ». Toutefois, en la matière les structures et organismes de prévention de la corruption existent. C’est le cas de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, l’Inspection Générale d’État et même un ministère est dédié spécifiquement à cette problématique. En dépit de l'existence de ces ‘’ gendarmes’’, pour prévenir la corruption, le mal perdure et paradoxalement semble prospérer. C'est pourquoi Gnamien Konan a interrogé l’organisation et le fonctionnement de ces organes. « Existe t-il dans l’organisation actuelle une faiblesse qui pourrait profiter à une personne mal intentionnée ? » s’est il enquit.

 Gnamien Konan reste convaincu que la prévention reste la solution pour combattre efficacement la prévarication des deniers publics par de hauts serviteurs de l’État qui n’ont pas une haute estime de ce qu'est servir son pays. L'ex DG des douanes qui ne manque aucune occasion de faire des propositions concrètes face à chaque question essentielle de la vie de la nation, propose de passer au crible le fonctionnement de ces organes d'alerte « afin d’identifier toutes les failles ».

Au demeurant, pour nous, la froide application des textes réprimant ces pratiques sans distinction aucune et sans état d’âme reste le meilleur moyen de dissuader quiconque de s'accaparer les ressources de l’État en toute impunité. 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

corruption/détournement principale préconisée publics:

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires