Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "extrait de naissance comme seul diplôme" : Mamadou raille Mamadou!

Lundi 14 décembre 2020. Prestation de serment pour un 3e mandat d’Alassane Ouattara. Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, s’insurge contre les non-spécialistes du droit qui parlent de droit en les traitant d’avoir ‘’comme seul diplôme leur extrait de naissance’’. Il a été littéralement lynché sur les réseaux sociaux. André Silver Konan et Fernand Dédéh, tous deux journalistes, n’y sont pas allé de main morte pour recadrer le juge constitutionnel.

Puis, c’est El Hadj Mamadou Traoré, conseiller de Guillaume Soro (GPS) qui raille à son tour, dans une contribution publiée sur sa page facebook, son homonyme de prénom, Mamadou Koné, le président du CC.

Pour l’ex-membre de la rébellion de 2002 et conseiller du président de GPS: «Comme dorénavant ce sont les spécialistes du droit qui doivent se prononcer sur des questions relatives au respect de la Constitution par nos gouvernants, qu'on demande à ceux qui n'ont comme diplôme qu'un extrait de naissance, de ne plus participer à un référendum constitutionnel», a-t-il écrit.

Et de s’expliquer : «Car pour voter dans le cadre d'une modification ou d'une réforme constitutionnelle, ce sont les électeurs qui peuvent le faire. Et parmi ces électeurs, la majorité d'entre eux n'a que son extrait de naissance comme diplôme».

Puis s’interroger : «A quoi bon voter pour une réforme constitutionnelle si on n'a pas le droit d'en parler parce qu'on n'est pas un spécialiste du droit ?»

La réponse est un sentiment de mépris des populations par les gouvernants de la Côte d’Ivoire. «Pauvres paysans ou artisans de Côte d’Ivoire, voici comment vous êtes perçus par nos gouvernants. De simples moutons, tout juste, utiles pour faire passer des décisions. Et après cela, vous devrez la fermer», conclut-il.

Gilles Richard OMAEL

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

alassane ouattara gilles richard omael mamadou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires